Catégorie : Pérou

Séjour chez l’habitant sur les îles flottantes Uros du lac Titicaca

Séjour chez l’habitant sur les îles flottantes Uros du lac Titicaca

Le Pérou ne cessera de nous impressionner. Cette fois, nous nous dirigeons vers le lac Titicaca pour vivre une expérience insolite: Dormir sur une île flottante construite en roseaux. Notre famille d’accueil sont des indiens Aymara descendants d’un peuple pré-inca qui ont élu domicile sur les eaux du lac Titicaca. Récit !

Vol au dessus de Nazca

Vol au dessus de Nazca

On a eu la frousse de notre vie mais on a quand même embarqués, de plein gré, à bord d’un petit avion Cessna de 4 personnes (nous 2 + 2 pilotes), uniquement parce que c’était le seul moyen de voir les fameuses lignes de Nazca. Nos chances de survie étaient quand même pas mal bonnes vu que 50% des passagers à bord de notre petit coucou sont des pilotes. Du cockpit de notre minuscule boite de conserve volante, nous avons tentés de déchiffrer ces centaines de géoglyphes pré-inca qui se révélaient alors qu’on survolait le désert pierreux de Nazca. L’endroit est mystique et le paysage étourdissant (littéralement). Mais qu’est ce que ça veut dire? Pourquoi le peuple de cette ancienne civilisation ont mis autant d’efforts pour édifier ces figures et ces formes géométriques dans le désert, dont la plupart sont uniquement visibles à vol d’oiseau? Pour qui ces dessins étaient-ils destinés? 

Des dunes de sable au Pérou? Huacachina, l’oasis du désert

Des dunes de sable au Pérou? Huacachina, l’oasis du désert

Difficile de croire qu’on allait se retrouver dans un désert de dunes du calibre des fameux déserts d’Arabie à peine à quelques heures de bus de la métropole Lima. Et pourtant… 5h de bus plus tard, à travers des paysages féériques de plages désertes, de monts et de vallées de pierres et de sable, s’élève Huacachina, un minuscule petit village oasis enfoui au beau milieu d’un immense désert de dunes de sable blanc. Ce n’est pas le genre de décor qu’on associe forcément au Pérou. 

L’ascension de la Montana Machu Picchu

L’ascension de la Montana Machu Picchu

On nous avait prévenu que l’ascension de la montagne Machu Picchu était pas mal ardue, mais on était vraiment loin d’imaginer ce que « ardue » voulait dire exactement. Ça prend 3h pour arriver au sommet. 3 longues heures passées à monter des marches parfois hautes jusqu’aux genoux, parfois glissantes, toujours irrégulières et dangereusement proches de profonds ravins (phobie des hauteurs s’abstenir). A chaque tournant, on rencontre d’autres aventuriers qui nous encouragent à continuer « oui, oui, vous êtes proches, courage, plus que 5 minutes! ». C’est ça oui! 45 minutes plus tard, on est toujours en train de monter des marches en s’agrippant à ce faux espoir que le sommet est juste la au prochain tournant. L’espoir fait vivre! 

Loading

Pin It on Pinterest