Les Vikings l’ont appelé “Is-land”, “la terre de glace” en ancien norois, une terre recouverte de glaciers sur plus de 11% de son territoire. Les glaciers en Islande sont vivants. Ils bougent en permanence sous leur propre poids, se dirigeant vers l’océan comme de très lentes rivières de glace. Aussi imposants qu’ils puissent paraitre, les glaciers en Islande sont voués à disparaitre, victimes du réchauffement climatique. Je vous emmène avec moi à la rencontre de ces géants givrés qui tirent la langue, comme pour implorer l’humanité de cesser ses folies ravageuses.

Les glaciers en Islande ont autant forgés les reliefs torturés de l’île que son identité nationale. Couvrant plus d’un dixième de la surface du pays, et pour la plupart très facilement accessibles en voiture, les glaciers en Islande sont impossibles à manquer lors d’un voyage sur la terre de feu et de glace. C’est presque impossible de se rappeler de leurs noms, encore moins de les prononcer ou les écrire (merci Google), mais il suffit de regarder tous les mots qui se terminent par le suffixe “jökull” (glacier en islandais) sur une carte de l’Islande pour identifier le glacier le plus proche de vous. Voici 7 glaciers en Islande qui offrent des expériences uniques au monde à ceux qui s’y affrontent. Décompte…

#1 Randonnée pédestre au glacier Svínafellsjökull: le géant bleu

Le glacier Svínafellsjökull est mon glacier préféré en Islande, celui qui m’a littéralement laissé sans voix. C’est peut-être à cause de son esthétique particulière, sa glace vieille de mille ans d’un bleu électrique cicatrisée par l’érosion, ses crevasses échancrées hautes comme des immeubles, ou l’eau opaline couleur chocolat au lait de sa lagune glaciaire où les icebergs se retrouvent une dernière fois avant de disparaitre à jamais. Le panorama du glacier Svínafellsjökull semble tellement extraterrestre qu’il a été choisit comme lieu de tournage du film Interstellar pour dépeindre l’environnement hostile d’une planète blanche inhospitalière. Ma visite du glacier Svínafellsjökull est peut-être aussi restée si mémorable du fait qu’on l’ai eu à nous tous seuls par cette belle matinée hivernale, pas une seule âme qui vive à des kilomètres à la ronde, ce qui en fait un lieu de sérénité et de recueil contrairement à d’autres glaciers en Islande plus proches de Reykjavik.

Infos pratiques

  • Le glacier Svínafellsjökull est une des langues glaciaires du Vatnajökull. Il fait partie du magnifique parc national Skaftafell et plusieurs chemins de randonnées permettent de marcher jusqu’au glacier en traversant des paysages extraordinaires.
  • Une route de gravier croisant la route N1 mène vers un parking juste en face de la lagune glaciaire du Svínafellsjökull. À partir de là, un autre chemin de randonnée longe le glacier offrant des points de vue impressionnant sur ce beau géant givré.
  • Il est possible d’organiser des randonnées guidées sur la glace équipés de harnais et de crampons.
les glaciers en Islande: Svinafeljokull
les glaciers en Islande: Svinafeljokull

#2 Explorer les grottes de glace au glacier Vatnajökull, le coeur givré de l’Islande

Sur une carte la calotte glaciaire du Vatnajökull, le « glacier des lacs” semble couvrir à elle seul une grosse partie de l’île. Plusieurs glaciers en Islande découlent de cet océan de glace. C’est pourtant sous la glace du Vatnajökull que se produisent les phénomènes les plus impressionnants. Celui que je surnomme affectueusement le “coeur givré de l’Islande” recouvre plusieurs volcans sous-glaciaires, dont certains sont encore actifs. Le feu sous la glace. Je trouve cela particulièrement poétique. Juste avant la fonte des glaces au plus froid de l’hiver, des grottes de glace souterraines se forment sous le glacier tel des oeuvres d’art éphémères. Lorsque le plafond de glace est jugé suffisamment solide, il est possible d’organiser des excursions dans les entrailles du glacier à l’intérieur de ces cavernes de crystal. Des sculptures de glace aux teintes bleutés ornent les parois. Les cendres des éruptions volcaniques sous-glaciaires rajoutent des contrastes de noir. Les sédiments des lacs souterrains quand à eux apportent des touches brunes et ocres. Un vrai chef d’oeuvre de dame nature qu’il faut voir pour le croire. 

 

Crédits Photos: HotSpot Media

Infos pratiques

  • Le glacier Vatnajökull est la plus grande calotte glaciaire de l’Islande et la plus volumineuse de l’Europe. Il fait partie du parc national Vatnajökull. En roulant sur la route circulaire N1 au sud de l’Islande, on peut apercevoir au détour des virages plusieurs de ses langues glaciaires.
  • Les excursions dans les grottes de glace ont lieu en hiver uniquement (entre octobre et avril) lorsque toutes les conditions sont réunies. Le Blue Ice cave tour est un tour sportif en petit groupe vers des cavernes plus éloignées, très différent du ice cave tour classique très populaire et très achalandé. Glacier adventure organise ces 2 types de tours d’une journée à partir de Jokulsarlon. Attention, il est nécessaire de réserver ce genre de tours à l’avance en raison de leur grande popularité. Notez aussi que ces tours sont souvent reportés ou annulés à cause de la météo d’où l’importance de prévoir plusieurs jours dans la région.
Caverne de glace au Jokulsarlon en Islande (Photo: HotSpot Media)
Caverne de glace au Jokulsarlon en Islande (Photo: HotSpot Media)

#3 Contempler la valse des icebergs à Jokulsarlon et la plage des diamants

Bon c’est vrai, Jokulsarlon n’est pas un glacier mais plutôt une lagune glaciaire où se retrouvent de gros morceaux de glace qui se sont détachés du glacier Vatnajökull, le plus grand des glaciers en Islande. La dérive des icebergs sur la lagune avec comme toile de fond les montagnes enneigées est un spectacle saisissant. Après avoir franchit le chenal de la Jökulsá, les icebergs se retrouvent dans le grand large. Les vagues déchaînées de l’océan Atlantique les malmènent et en extraient de plus petits morceaux qui s’échouent sur une plage volcanique au sable noir qu’on appelle “Diamond beach”, la plage des diamants. Nous étions supposés passer une journée à Jokulsarlon. Nous avons finalement décidé d’y rester 3 jours. C’est un endroit qui m’a tellement marqué que je lui ai réservé un article au complet. À lire: Les icebergs se bousculent pour mourir: Jokulsarlon et la plage des diamants en Islande.

Infos pratiques

  • Jokulsarlon est accessible juste aux abord de la route circulaire N1.De l’autre côté de la route se trouve la plage de diamants.
  • Vous allez certainement partager le parking avec plusieurs dizaines de bus et de vans de touristes. L’endroit est très populaire. On offre sur place des balades en bateau sur la lagune. Je vous conseille de passer plusieurs jours dans cet endroit magique pour pouvoir le visiter une fois que les hordes de touristes décampent, et pour se donner une chance de voir les aurores boréales très fréquentes dans la région en hiver.
La dérive des icebergs au lagon Jokulsarlon
Les icebergs sur la plage des diamants en Islande

#4 Randonnée en crampons et harnais et escalade sur glace au glacier Sólheimajökull

Les glaciers en Islande n’ont pas fini de nous étonner. L’imposant glacier Sólheimajökull, “le glacier où vit le soleil » s’étend depuis l’énorme glacier Mýrdalsjökull couvrant le volcan Katla jusqu’aux plaines de sable de la côte sud de l’Islande. Marcher en crampons sur ce glacier, c’est aussi marcher au dessus d’un volcan féroce dont les cendres noires sont encore imprimées sur la glace translucide. Équipés de harnais, de crampons et de piolets, on se sent comme ces grands explorateurs noyés dans un univers de glace. Ça m’a rappelé de merveilleux souvenirs de notre trek sur glace sur le glacier Perito Moreno en Argentine. Notre guide nous raconte les histoires des crevasses, dolines, moulins, chaudrons et formations de glace qui jonchent notre parcours de combattants. Les plus aventureux s’essaieront à l’escalade sur un mur de glace, un défi sportif de taille à ne pas sous-estimer. Disons qu’on acquiert une meilleure appréciation de la grandeur et de la puissance de dame nature après une telle expérience sur un des plus beaux glaciers en Islande.

Infos pratiques

  • Le glacier Sólheimajökull est seulement à 2h de route de Reykjavik ce qui en fait une excursion parfaite d’une journée. Une route de gravier croisant la route N1 pas loin de Vik mène vers le parking du glacier.
  • Pour ceux qui veulent s’éloigner des foules, il faut s’éloigner des glaciers proches de Reykjavik. La randonnée sur glace est également disponibles sur les glaciers Falljökull et Virkisjökull dans le parc Skaftafell.
  • Il est nécessaire d’être accompagné par un guide certifié pour faire de la randonnée et de l’escalade sur glace. Les différents opérateurs offrent des excursions sur glace pour tous les niveaux. Les opérateurs incluent: Arcanum,  Icelandic Mountain Guides, et extreme Iceland.
Randonnée sur glace sur le glacier SÓLHEIMAJÖKULL en Islande

#5 Trek sur le volcan du glacier Eyjafjallajökull

Souvent, les glaciers en Islande toisent des volcans. Le glacier Eyjafjallajökull, visible depuis la route circulaire N1 recouvre le tristement célèbre volcan Eyjafjöll qui avait paralysé le trafic aérien européen lorsqu’il s’était violemment réveillé en 2010. Le trek Fimmvörðuháls qui relie Skogar à Thorsmörk fait passer les randonneurs entre les glaciers Eyjafjallajökull et Mýrdalsjökull, en traversant une montagne de cendres nouvellement formée et des paysages apocalyptiques: Des formations de palagonite où s’accrochent péniblement des bouleaux, des ravins et des canyons creusés par l’activité sismique, des champs de lave mélangée à de la neige, avant d’arriver au sommet du volcan encore fumant. À 1000 mètres d’altitude, on peut faire griller des saucisses sur les pierres chaudes à même le sol, en admirant les deux jeunes cratères formés lors de l’éruption de 2010. C’est une randonnée qui témoigne autant de la puissance que de la fragilité de la nature sur cette île aux confins du cercle polaire.

 

Crédit photo : Henrik Thorburn

Infos pratiques

  • Le sentier de trek de Fimmvörðuháls est devenu particulièrement populaire suite à l’éruption du volcan Eyjafjallajökull en 2010.
  • C’est une randonnée uniquement praticable en été (entre juin et septembre).
  • Il est possible d’y aller en tour organisé ou par soi même en se procurant un passeport de bus Hautes Terres qui commence à Skógar, Thórsmörk ou Landmannalaugar et inclut le retour à la destination finale.
  • Le chemin de trek fait environ 23 km est peut être fait en une journée (environ 10 heures de marche). C’est une randonnée difficile donc il faut bien être préparé à affronter les dénivelés.
Volcan en éruption sur un des glaciers en Islande

#6 balade en chiens de traineau, motoneige ou superjeep sur le glacier Langjökull

Langjökull, “le long glacier”, le deuxième plus gros glacier du pays, et le plus proche de Reykjavik est différent des autres glaciers en Islande. Situé dans les Highlands islandais et long de 50km avec plus de 900km² de glace, sa surface plane permet de l’explorer en motoneige, en chien de traineau ou en super jeep (une invention islandaise), et ce toute l’année si les conditions d’enneigement sont bonnes. C’est une excursion exaltante au milieu des étendues de neige blanche infinies où l’on se sent réellement seuls au monde. En hiver, les lumières tamisées rendent cette balade d’autant plus romantique. Du sommet du glacier, avec un ciel dégagé, on peut observer plusieurs petits glaciers voisins et toute la plaine de la rivière Hvítá, un panorama à couper le souffle. Alors, ce sera super jeep, motoneige ou chiens de traineaux ? Perso, j’ai un faible pour la balade en chien de traineaux avec les Huskies du Groenland (trop mignons).

Infos pratiques

  • En hiver en particulier, il est nécessaire d’avoir un jeep 4x4 ou de se joindre à un groupe en super jeep pour rouler sur la route de montagne F35 afin d’accéder au camp de base du glacier Langjökull.
  • Vu sa proximité à Reykjavik, il est facile de combiner une excursion au cercle d’or avec une balade express sur le glacier Langjökull. Les opérateurs incluent Extreme Iceland, et Arctic Adventures.
  • Il y a la possibilité de visiter un tunnel de glace artificiel que je ne recommande pas car super hyper touristique et qui ne se compare pas du tout à la visite des grottes de glace naturelles du Vatnajökull.
Les plus beaux glaciers en Islande

#7 Voyage au centre de la terre et ascension du glacier Snæfelsjökull

Nous nous dirigeons maintenant à l’ouest de l’Islande dans la péninsule de Snaefellness pour explorer un glacier moins populaire mais tout aussi impressionnant. La péninsule de Snaefellness est un de mes plus gros coup de coeur, un monde de diversité qui semble regrouper tout ce qu’il y a de plus beau en Islande: Les petits villages de pêcheur, les cascades, les falaises, les plages, les montagnes, les volcans et les glaciers… C’est pas pour rien qu’on l’appelle la petite Islande. Le glacier Snæfelsjökull culminant à 1448 mètres sur les hauteurs d’un volcan endormi peut être observé depuis Reykjavik par temps clair, couronnant le bout de la péninsule Snaefellness. C’est un endroit rendu légendaire par Jules Verne dans son “Voyage au centre de la Terre”. La légende raconte que ce glacier est l’un des septs points d’énergie de la terre, ce qui attire de nombreux partisans du mouvement “New Age » chaque année. Les sentiers de randonnées du parc national Snæfelsjökull traversent des paysages hallucinants à travers la côte, les champs de lave avant d’arpenter le mythique glacier. Du sommet du Snæfelsjökull, on apprécie une vue panoramique sur les coulées de lave figées dans la plaine.

Infos pratiques

  • L’ascension du glacier Snæfelsjökull se fait en été seulement sur un chemin de randonnée de 8km (prévoir 3 à 5 heures). Plus l’été avance, plus les crevasses se creusent jusqu’à rendre le chemin impraticable.
  • Il est possible de se rapprocher du glacier en 4x4 via des pistes au départ des villages d’Arnarstapi, Olafsvik au nord et la piste 574. L’ascension à partir d’Arnastapi en s’approchant en 4x4 par la F570 est la plus simple. Celle à partir d’Olafsvik est relativement simple même si elle commence par un gros dénivelé.
  • Vérifiez bien les conditions météo et l’état des routes et munissez vous d’une carte avant d’entreprendre l’ascension du glacier Snæfelsjökull.
Glacier Snaefellsjokull sur la peninsule snaefellness en Islande

Tu aimes cet article?

Épingle le sur Pinterest!

Comment explorer les plus beaux glaciers en Islande