C’est une route étourdissante serpentant les montagnes du Haut-Atlas offrant un contraste de paysages et d’expériences sans égal au coeur de la terre Amazighe au sud du Maroc. En quelques jours, on passe des plus hauts pics enneigés du royaume à ses palmeraies les plus fécondes, en passant par des douars, des ksars, et des Kasbahs figées dans le temps, pour finir sur les mythiques dunes du Sahara. En route pour un roadtrip de Marrakech à Merzouga!


Itinéraire du roadtrip de Marrakech à Merzouga

Itinéraire roadtrip de Marrakech à Merzouga

Traversée du Haut-Atlas

Avec comme point de départ Marrakech, nous allons devoir traverser la chaine de montagnes du Haut-Atlas qui abrite les sommets les plus élevés d’Afrique du Nord. Le Toubkal, point culminant du Maghreb à 4 167 mètres, est enneigé une grande partie de l’année. On raconte que le panorama de son sommet s’étend jusqu’à l’orée du Sahara. La route sinueuse escalade les reliefs escarpés du Haut-Atlas. Au versant des montagnes s’accrochent des petits villages berbères dont les maisons cubiques s’élèvent en gradins parmi les cultures en terrasses. Des bergers menant leurs troupeaux de chèvres et de brebis croisent parfois notre chemin. Nous nous arrêtons un moment au plus haut col routier du Maroc, le col Tizi n’Tichka à 2260m d’altitude où l’air se fait plus frais. À partir de là, c’est une route toute en zigzag vers la vallée de Telouète puis la vallée de Ounila à travers des paysages contrastés de Kasbahs, de plateaux verdoyants bordés de falaises, et de gorges aux eaux cristallines. La route est magnifique mais les virages mettront à l’épreuve ceux qui, comme moi, souffrent du mal de transport. Un petit comprimé de Dramamine ne ferait pas de mal. La route de Télouet en passant par la vallée Ounila regorge de petits secrets à découvrir si vous avez le temps. À lire: Les trésors du Tizi n’Tichka et la vallée Ounila

Les trésors de la vallée Ounila

Sur le chemin entre Marrakech et Ouarzazate, la vallée Ounila recèle de petits secrets cachés: Villages  en pisé, vergers en terrasse, ksours troglodytiques et kasbahs à l’abandon. Si vous passez par la route de Telouet en traversant la vallée d’Ounila, voici les incontournables à ne manquer sous aucun prétexte.

 

Découvrir la vallée Ounila

Arrêt obligatoire à Ksar Ait Ben Haddou

Ait Ben Haddou, un ksar majestueux classé patrimoine mondial de l’humanité par UNESCO est une ancienne forteresse posée au sommet d’une colline. Si le panorama vous semble familier, c’est sûrement parce que le site a été le lieu de tournage de plusieurs films incluant les blockbusters américains Gladiator, Laurence d’Arabie, Prince of Persia et même Game of Thrones. À lire: Visite guidée de Ksar Ait Benheddou.

panorama sur kasbah ait benheddou

Ouarzazate: le Hollywood berbère

À la confluence des vallées du Drâa et du Dadès s’élève la charmante ville de Ouarzazate. La région autour de Ouarzazate offrant des paysages désertiques incroyables, la ville berbère est devenue une petite star hollywoodienne, attirant de grands producteurs et réalisateurs cinématographiques du monde entiers. Trois grands studios de cinéma Kanzaman, les Studios Atlas et les Studios CLA se sont installés ici et sont ouverts au public. À part la visite des studios pour les grands cinéphiles et une balade dans la charmante Kasbah du centre ville, la ville n’est pas d’un grand intérêt.

Roadtrip de Marrakech à Merzouga en passant par Ouarzazate

Palmeraie et kasbah de Skoura

Nous poursuivons notre roadtrip en empruntant cette fois le chemin connu comme la route des 1000 Kasbahs parsemée de villages traditionnels, de vieux douars, et bien sûr d’antiques Kasbahs. Autant d’occasion de s’arrêter pour explorer ce monde rural. Le prochain arrêt est le petit village de Skoura noyé dans une vaste palmeraie aux cultures entretenues, une véritable oasis au milieu du désert. On se perd dans ses 50km² de labyrinthes de palmiers, d’oliviers et d’amandiers entretenus par la population qui autrefois mêlait berbère, juifs et arabes. Au détour des chemins, on découvre des Kasbahs et des demeures de terre restaurées datant pour certaines du XVIIe siècle. L’endroit est enchanteur.

Palmeraie de skoura aperçu lors d'un roadtrip de Marrakech à Merzouga

Vallée des amandiers et vallée des roses

La route sinueuse se faufile le long des berges de la rivière du M’Goun et nous fait voyager à travers de petites palmeraies et jardins qui constituent la Vallée des Amandiers et la Vallée des Roses. Cette dernière tient son nom des roses de Damas qui ne fleurissent dans la région que deux fois par an, de fin avril à juin. Heureusement pour nous, nous sommes en plein dans la saison de floraison et le paysage est tapissé de lauriers roses, de rosiers, de coquelicots, d’amandiers, de cerisiers, de figuiers, et d’autres vergers appétissants. L’air dans la région est parfumé des senteurs délicates des fleurs sauvages.  

Un petit stop s’impose pour s’approvisionner des produits du terroirs vendus aux abords de la route: L’eau de roses naturelle fait dorénavant partie des indispensables de ma trousse de voyage. 


Un Moussem (festival) des roses est organisé chaque année à la mi-mai célébrant la floraison avec des danses et chants traditionnels, accompagnés d’un cortège de chars fleuris qui parcourent la ville de Kelaat M’Gouna.


 

Vallée des gorges du Dadès

Après ce charmant arrêt, on enchaîne non loin de là vers la Vallée des gorges du Dadès. La route ondule encore une fois à travers les flancs de l’Atlas où sont accrochés des douars et des petits villages avec leurs maisons en pisé qui se fondent dans le décor. Nous longeons l’Oued Dadès qui a creusé péniblement son lit au creux de falaises vertigineuses de grès et de roches calcaires. Les paysages montagneux inhospitaliers se succèdent ponctués d’une succession de palmeraies dotés de mosquées, de Ksours, et de Kasbahs si typiques de la région. Le panorama est spectaculaire. On ne peut qu’être en admiration totale devant ces formations géologiques millénaires et ces palmeraies fécondes qui font de cette vallée une des plus belles au Maroc. Un passage au Dadès est l’occasion parfaite pour les amoureux de randonnées de prévoir des treks à travers la vallée ou dans le Haut-Atlas à la rencontre des différentes tribus berbères nomades et pastorales de la région.

Roadtrip de Marrakech à Merzouga - Vallée du Dadès

Palmeraie de Tinghir et gorges du Todra

Nous nous arrêtons au village de Tinghir pour une petite pause tajine avant d’aller visiter l’immense palmeraie de Tinghir célèbre pour son système d’irrigation élaboré et pour son mellah, un ancien quartier juif entièrement conçu de maisons en pisé fourmillant d’activités où l’on peut acheter toutes sortes de produits artisanaux. On admire le panorama du haut des ruines de la Kasbah Glaoui avant d’entamer une promenade le long d’un chemin pittoresque qui longe le lit de la rivière et qui s’enfonce dans les gorges du Todra. On se sent si petits dans ce creux au milieu des hautes falaises de calcaire. Les gorges de Todra sont un véritable eldorado pour les amateurs de randonnée et d’escalade. Ce roadtrip de Marrakech à Merzouga ne cessera de nous étonner. 

Festival du mariage berbère à Imilchil

Si vous faites ce roadtrip à la mi-Octobre, prenez le temps de continuer la route jusqu’au village de Imilchil pour assister au festival du mariage imprégné de la légende du Roméo et Juliette marocain : Selon la légende, un jeune homme et une jeune femme appartenant à deux tribus rivales étaient tombés amoureux l’un de l’autre après s’être aperçus dans les montagnes, mais leurs familles leur ont interdit de se marier. Les larmes des amants, ont formé les lacs séparés de Tislit et Isli (un lac réellement salé). Les anciens décidèrent qu’une fois par an, les jeunes des différentes tribus pourraient se rencontrer pour trouver leur moitié. Le festival est l’occasion pour les visiteurs d’assister à un marché flamboyant, d’apprécier les vêtements et parures traditionnels, et d’observer des rituels millénaires.

gorges du todra

Puits Khettaras à Erfoud

À partir d’ici, on reprend une route rectiligne qui pénètre de plus en plus dans le désert en direction du village d’Erfoud. Les paysages désertiques arides s’enchainent. Nous apercevons sur le bord de la route d’étranges monticules de terre, souvent surmontés d’une poulie en bois. On les appelle ici des Khettaras. Ce sont des systèmes d’irrigation souterrain datant du VIIe siècle qui permettent encore aux agriculteurs de récolter le liquide précieux de la nappe phréatique pour irriguer leurs terres. On s’arrête pour visiter une des galleries souterraine avant de siroter un thé à la menthe à l’ombre d’une tente berbère, en écoutant attentivement les explications d’un guide local.

Khettara en route vers Arfoud

Arrivée à Merzouga aux portes du Sahara

Plus que quelques kilomètres avant d’arriver au village de Merzouga au pied des dunes de l’Erg Chebbi à seulement une vingtaine de kilomètres de la frontière algérienne. La vue des dunes de sable monumentales qui débordent presque sur le village est un moment presque irréel. Je me frotte les yeux. Nous sommes vraiment au Sahara. « We did it! » Depuis des siècles, la région constitue un véritable carrefour entre les civilisations du désert africain. Nous allons avoir un petit avant-goût de la vie des nomades en passant une nuit en bivouac dans le désert.

Roadtrip de Marrakech à Merzouga: Le verdict

Je pense que les images parlent d’elle même. Ce circuit est certainement un des plus beaux roadtrips qu’on peut faire au Maroc. WAHOUUUUU ! C’est tout ce que j’ai à dire. Les paysages sont tellement grandioses qu’on se croirait presque dans un film. La chaleur humaine est palpable. Un vrai  régal pour les yeux et pour le coeur.  

Il faut prévoir combien de temps pour un roadtrip de Marrakech à Merzouga ?

Il est possible de faire ce roadtrip entre Marrakech et Merzouga en 4 jours (3 pour les plus pressés). C’est ce que la plupart des agences de voyage proposent, mais franchement, ce serait vraiment un réel gâchis. Pour bien s’imprégner des paysages et de la culture locale, on vous recommande de prendre votre temps. Vous ne le regretterez pas. Au minimum, prévoyez 6 jours comme suit et plus si vous voulez faire des randonnées dans la vallée des roses, les gorges de Dadès, les gorges de Todra ou pourquoi pas dans les montagnes du Haut-Atlas

  • JOUR 1: Marrakech – Ait Benheddou – Palmeraie de Skoura
  • JOUR 2: Pameraie de Skoura –  Vallée de Dadès
  • JOUR 3: Vallée de Dadès – Merzouga
  • JOUR 4: Merzouga
  • JOUR 5: Merzouga – Ouarzazate
  • JOUR 6: Retour à Marrakech
Je fais ce circuit de roadtrip en indépendant ou avec une agence de voyage ?

Les routes sont plus ou moins bien entretenues et bien balisées. On ne risque pas de se perdre. Il n’est pas nécessaire d’y aller en voyage organisé à moins d’être un grand groupe. Il faut néanmoins être habitués à conduire sur des routes étroites et sinueuses en montagnes qu’on partage avec des camions et des autocars. Marrakech offre une panoplie d’agences de location de voiture. Y aller en indépendant permet de prendre son temps dans les endroits qu’on aime plus, et de passer ceux qu’on aime moins. Des guides sont disponibles aux principaux points d’intérêt (Ait Benheddou, vallée du Dadès etc.).  

Quelles sont les options d'hébergement sur la route ?

Préférez les auberges aux hôtels. La route est parsemées de maisons d’hôtes et de Kasbahs idéalement situés dans des décors de rêve. Celles de la palmeraie de Skoura et autour de la vallée des roses et des gorges du Dadès sont particulièrement charmantes. Plusieurs éco-lodge ont ouvert leurs portes aux alentours de Ouarzazate. De nombreuses auberges-kasbah bordent l’erg Chebbi en périphérie de Merzouga. Il y a également des campements nomades au pied des dunes pour une soirée sous les étoiles au Sahara. 

Est ce qu'il y a d'autres roadtrips du même calibre à faire au Maroc ?

On peut passer des mois à silloner les routes du Maroc sans jamais faire le tour. Voici des itinéraires de roadtrip que nous vous suggérons fortement pour un dépaysement total :

Tu aimes cet article ?

Épingle le sur Pinterest !

Le plus beau roadtrip du Maroc à travers la route des 1000 Kasbahs

Caravane de dromadaire et nuit en bivouac dans le Sahara

Lorsqu’on pense au Maroc, on s’imagine tout de suite ces images d’épinal de caravanes de dromadaires traversant les dunes ocres du Sahara au soleil couchant. C’est exactement ce genre de tableau que nous réservait ce voyage à Merzouga aux portes du seul erg saharien au Maroc.

 

 

Découvrir Merzouga
Nomade du désert du Maroc