50$ peut désormais vous faire voler de Paris à Casablanca ou de Kuala Lumpur à Bali. Comment obtenir des billets d’avion pas cher ? Je vous livre mes 10 astuces pour voyager en avion sans casser la tirelire. La #10 va vous laisser perplexes…

Acheter des billets d’avion pas cher: tout un art

L’objectif en voyage c’est toujours de dépenser moins en transport pour se garder un max de budget pour les expériences sur place. Malheureusement, les vols sont souvent une des plus grosses dépenses en voyage… si on ne sait pas comment s’y prendre. Trouver des billets d’avion pas cher est un art qui s’apprend.  Voici mes 10 astuces pour faire de vous un as du vol (jeu de mot pourri désolée…Lisez la suite!).

 

#1 Restez ouverts sur votre choix de destination

Au lieu de commencer sa recherche par la destination, pourquoi ne pas explorer plutôt les destinations les moins chères à partir de l’aéroport le plus proche de chez vous pour une période donnée ? Certains comparateurs de vols proposent des fonctionnalités d’exploration comme la section «  explore  » de kayak, la section «  où partir  » de Liligo, ou encore les filtres de Yulair pour les vols en partance d’Amérique du nord. Il est aussi possible maintenant de créer des alertes de baisse de prix sur certains sites de comparateurs de vols comme Algofly pour recevoir un email lorsqu’il y a une promotion, ou une chute brutale du prix pour une période ou une destination donnée.


Créez des alertes pour recevoir un email en cas de promotion ou de chute brutale du prix pour une date et/ou destination voulue !


Cette méthode permet non seulement d’acheter des billets d’avion pas cher, mais surtout de découvrir de nouvelles destinations qu’on n’aurait peut-être même pas considérés à la base.

 

#2 Restez flexibles sur vos dates de voyage

Sur la plupart des sites de réservation de vol, il existe maintenant l’option à cocher «  dates flexibles  » qui permet de comparer le prix des vols quelques jours/semaines avant et après la date voulue. Souvent, voyager un jour de semaine (le mercredi surtout) coûte moins cher qu’un jour de weekend. Voler à des heures incommodes très tard le soir ou très tôt peut également sauver beaucoup de sous (personne n’aime voyager cerné). Recherchez donc les meilleurs prix avant de fixer vos dates de voyage.


Vous avez plus de chance de trouver des billets d’avion pas cher si vous voyagez un mercredi.


Voler à des heures incommodes très tard le soir ou très tôt peut également sauver beaucoup de sous (personne n’aime voyager cerné). Recherchez donc les meilleurs prix avant de fixer vos dates de voyage.

 

#3 Osez le voyage en basse saison

La haute saison correspond souvent aux périodes de vacances européennes (ex  : Vacances scolaires, Noël et jour de l’an). En Asie, la haute saison coïncide souvent avec la saison sèche et avec les fêtes nationales et religieuses locales. Dans l’hémisphère sud de la planète, les saisons sont inversés. Évitez bien entendu les périodes de festivals régionals (carnaval de Rio, Coupe du monde etc.)


Voyager en basse saison ou pendant les saisons intermédiaires peut coûter jusqu’à 50% moins cher non seulement en billets d’avion mais aussi en hôtels et activités sur place, sans parler qu’il y a bien plus de disponibilités.


Voyager en saison basse ne rime pas forcément avec des conditions météo exécrables comme on a tendance à penser. Bien au contraire. Il est même préférable de visiter certaines destination en saison basse ou intermédiaire pour éviter les chaleurs écrasantes et surtout les foules.

 

#4 Achetez vos billets d’avion en avance

Les promotions de vols «  dernière minute  » sont devenu un mythe. Pour acheter des billets d’avion pas cher, il faut s’y prendre longtemps à l’avance. Pour voyager pas cher en haute saison, il vaut mieux acheter ses billets au moins 5 mois à l’avance. Hors saison haute, les meilleurs prix sont 40 à 80 jours avant le départ.


Pour trouver des billets d’avion pas cher, faites votre réservation 5 mois à l’avance en haute saison, et 40 à 80 jours avant le départ hors saison.


Ne réservez pas plus de 6 mois à l’avance car certaines compagnies (surtout les low-costs) ne mettent en vente leurs vols que 6 mois avant la date de départ prévue.

 

#5 Ne craignez pas les low-cost

Les compagnies de vol low-cost proposent parfois des billets d’avion à des prix imbattables pour des destinations exotiques. Le «  prix  » à payer ? un peu moins de flexibilité, de qualité de service ou de confort avec des vols desservis dans des aéroports secondaires. Nous avons pu découvrir plusieurs pays de l’Asie du sud-est grâce à des promotions monstres de Air Asia. Air Transat et maintenant WowAir proposent des vols long courrier de l’Amérique du nord vers l’Europe ou les caraïbes à des prix super compétitifs. Pour des billets d’avion pas cher en Europe ou en Afrique du nord, vérifiez régulièrement les promotions de Ryanair, JetAirflyEasyjet et Jet4you.


Avec les low-cost, vérifiez les conditions de voyage (frais de bagages, taxes etc.) pour éviter les surplus et les mauvaises surprises !


 

#6 Faites des simulations avec des aéroports à proximité

Parfois, il est plus avantageux de voyager à partir de l’aéroport d’une ville voisine ou d’un pays frontalier, et de continuer vers la destination finale en transports terrestres.


Pour s’assurer d’avoir des billets d’avion pas cher, vérifiez les prix des aéroports à proximité !


Par exemple, les vols pour l’Amérique latine sont souvent moins chers au départ de Madrid plutôt que de Paris avec Iberia. Nous avons volé à moitié prix en prenant un vol Kuala Lumpur-New York plutôt qu’un vol direct pour rentrer chez nous à Montréal. De New York, nous avons ensuite pris le train jusqu’à Montréal. Certes, ça prend plus de temps, mais les centaines de $ économisés valent bien le détour. Faites le calcul en incluant les frais de transfert, de parking ou d’hôtel s’il y a lieu, et voyagez via des aéroports secondaires si la différence de prix est considérable.

 

#7 Utilisez des voyagistes et comparateurs de vols

Nous comparons toujours les prix sur les différents sites de voyagistes et comparateurs de vols avant de faire notre choix final. Les voyagistes (CheapOAir, Govoyages, Opodo, ebookers, Expedia) vendent des billets d’avion en ligne en comparant les différentes offres des compagnies aériennes. Les comparateurs de vols, quand à eux (Kayak, Skyscanner, Momondo, vol24) ne font que synthétiser les offres des différents voyagistes et redirigent vers les sites commerciaux pour l’achat.


Pour les vols internes à l’étranger, il vaut mieux consulter les sites des compagnies d’avion locales directement plutôt que les comparateurs de vols qui ne les incluent souvent pas dans leurs résultats de recherche.


Dans tous les cas, une fois que vous avez trouvé le meilleur prix à travers les comparateurs, consultez le site de la compagnie aérienne en question pour vérifier s’ils n’offrent pas un meilleur prix pour le même vol. Vous pourriez parfois être surpris.

 

#8 Achetez des vols multi-destinations, des vols à longues escales ou des billets tours du monde

Pour ceux qui veulent voyager pour du plus long terme et couvrir plusieurs destinations, il est plus avantageux d’acheter des vols multi-destinations ou un billet dit «  tour du monde  ». Il est possible d’acheter des billets tour du Pacifique ou tour du monde avec certaines alliances aériennes comme Star Alliance ou One World par exemple. Ces billets sont une combinaison de vols aller simple avec des compagnies aériennes faisant partie de la même alliance qui permettent de faire plusieurs stops dans un circuit fermé à un prix très abordable. Plusieurs voyageurs choisissent ainsi d’inclure dans leur parcours des stops autrement très dispendieux comme l’île de Pâques ou la Polynésie française dans le cadre d’un voyage multi-destinations. À titre d’exemple, voici un itinéraire autour du pacifique proposé par Star Alliance.


Avec des vols multi-destinations, on évite de faire des allers-retours inutiles lorsqu’on compte visiter plusieurs régions, ou combiner plusieurs pays lors d’un même voyage.


Par exemple : Atterrir à Casablanca et repartir de Marrakech lorsqu’on compte traverser le Maroc par exemple, ou atterrir à Sydney et repartir de Kingston lorsqu’on compte visiter l’Australie et la Nouvelle-Zélande successivement.

Alternativement, les vols avec de longues escales sont souvent moins chers et représentent l’opportunité de découvrir une nouvelle destination pendant quelques jours ou quelques heures. C’est de cette manière que nous avons pu découvrir Dubai pendant une escale de 3 jours avant de se diriger vers l’Asie du sud-est avec Etihad Airways, ou encore lorsque nous avons découvert L’Islande lors d’un vol long courrier entre Paris et Montréal avec les formules de WowAir .

N’oubliez pas de vérifier si un visa est obligatoire pour sortir de l’aéroport. Pour des escales de moins d’une journée, je vous conseille de laisser vos bagages à la consignes de l’aéroport pour visiter léger.

Lorsqu’il s’agit de traverser l’Atlantique ou le Pacifique, vérifiez les prix sur les sites des compagnies du golf (Emirates, Qatar Airways, Etihad) qui offrent souvent des vols long courrier de très haute qualité à des prix imbattables avec escales au moyen-orient.

 

#9 Adhérez à un programme de fidélité ou une carte de crédit voyage

Chaque alliance aérienne possède son propre programme de fidélité qui permet d’accumuler des points lorsqu’on voyage avec des compagnies membres de la même alliance. Les plus grosses alliances sont Star Alliance et One World SkyTeam. Cependant, à moins de voyager très très souvent avec les mêmes compagnies d’avion, il est extrêmement difficile d’accumuler suffisamment de points pour réussir à les échanger contre des vols internationaux.

Une option plus fructueuse est de se munir d’une carte de crédit voyage qui permet d’accumuler des miles en faisant des achats de la vie courante, à échanger ensuite contre des billets d’avion. Il existe plusieurs formules  : Échange de points contre des vols d’une certaine alliance, échange de mile contre des dollars, accumulation de points supplémentaires dans des commerces partenaires etc.


Pour acheter des billets d’avion pas cher ou pour gagner des vols gratuitement, rien de mieux que d’utiliser une carte de crédit avec des récompenses voyage.


Nous avons une carte canadienne CapitalOne Mastercard WorldElite (frais annuel de 150$) qui nous permet d’échanger nos points contre l’équivalent de 1000$ de voyage chaque année. Il suffit de payer toutes ses dépenses avec la carte de crédit (achats, courses, factures etc.). Chaque dollar dépensé donne 2 miles de récompenses (100 miles correspond à 1$ de récompense). La carte offre une prime de départ de 40 000 miles (équivalent à 400$) et une prime d’anniversaire chaque année. De plus, tout vol acheté avec la carte de crédit comprend l’assurance urgence médicale voyage, l’assurance annulation ou retard de vol, perte de bagages etc. À date, c’est la meilleure carte de crédit rapport qualité/prix que nous avons trouvé sur le marché pour les voyageurs impulsifs comme nous. (ce contenu n’est nullement sponsorisé par CapitalOne ou toute autre compagnie. Nous partageons notre expérience et notre satisfaction personnelles).

Plusieurs nomades experts comme Nomadic Matt ou Brian Kelly alias the Points Guy ont réussi à maitriser l’art d’accumuler et d’échanger des points pour voyager « gratuitement ». Ce qui est certain, c’est qu’il faut être extrêmement organisé, patient et persévérant et avoir beaucoup de temps libre pour réussir à « hacker » le système de point. Je me demande parfois si tout ce temps « perdu » vaut vraiment les quelques centaines de dollars économisés. À vous d’en juger…

 

#10 Achetez en ligne en mode «  incognito  » le mardi à 15:00 ET 53 jours avant un départ en Novembre

Alors, cette dernière petite astuce de «  geek  » est pour les amateurs de statistiques et théories de complots en tous genres.

Ouvrez votre navigateur Chrome en mode incognito lorsque vous faites vos recherches de vols, car il  semblerait que les prix fluctuent selon l’offre et la demande. Si vous faites plusieurs recherches pour le même vol aujourd’hui, et que vous refaites la même recherche le lendemain, il y a de fortes chances qu’on vous présente un prix plus élevé grâce à l’utilisation des cookies et autres bibites en tout genre qui se rappellent de vos comportement de navigation et d’achat.

Plusieurs études ont été faites pour déchiffrer les algorithmes de fluctuation des prix des billets d’avion en vue de découvrir LE meilleur moment de cliquer sur le bouton «  réserver  ». Les théories sont nombreuses mais il semble y avoir un consensus sur le chiffre magique de 53 jours avant le départ (ou 54 jours selon Cheapair). Pour ratisser plus large, la fenêtre idéale de réservation se situe entre 21 et 112 jours avant le départ. Pas très précis, vous nous direz, mais il y a tellement de facteurs qui rentrent en compte qu’il est difficile de généraliser.


La fenêtre idéale pour acheter des billets d’avion pas cher se situe entre 21 et 112 jours avant le départ


De plus, Novembre semble être statistiquement le mois le moins cher pour voyager, Décembre étant le plus cher de toute l’année.

On raconte aussi que le meilleur moment pour acheter son billet d’avion pas cher en ligne est le mardi à 15:00 heure de l’est, période à laquelle il y a apparemment la plus grande probabilité d’une baisse brutale des prix. Si si, c’est scientifique… Vous y croyez à toutes ces théories?

Avez-vous d’autres astuces à partager avec la communauté de voyageurs pour acheter des billets d’avion pas cher ?