Nous avons déniché pour vous, amoureux de détente et de farniente, citadins en mal de nature et de sérénité, l’endroit idéal pour se ressourcer: Un écolodge à Essaouira, une de mes villes préférées du sud du Maroc…

Après un court séjour à Marrakech, nous décidons de troquer l’effervescence de la ville rouge pour la quiétude de la ville des vents. Essaouira et sa région ont toujours eu une petite place privilégiée dans mon coeur. Entre les rendez-vous annuels sous les rythmes endiablés du festival Gnaoua et musiques du monde, mes escapades entre amis après la période des exams à l’université, et mes nombreuses (et vaines) tentatives au kite surf, je ne garde de la région d’Essaouira que des souvenirs festifs et joyeux. C’est donc sous un vent de nostalgie que je redécouvre Essaouira 10 ans plus tard, accompagnée cette fois de mon chéri et acolyte de voyage. Pour ce petit weekend prolongé en amoureux, nous dénichons un havre de paix idéalement situé dans l’arrière pays d’Essaouira, entre terre et mer. On vous présente l’écolodge Baoussala.

Une maison d’hôte en campagne aux portes d’Essaouira

C’est à 9km d’Essaouira, au bout d’une piste caillouteuse qui pénètre dans la campagne à l’embouchure du village Berbère Douar Ghazoua qu’on découvre l’écolodge Baoussala, une maison d’hôte aux allures de Kasbah du Sud qui invite à la détente et au recueillement. Tout y est construit de manière traditionnelle en pierres, en argile et en bois dans le respect de la nature environnante. Chacune des 6 chambres et suites est unique dans sa construction et sa décoration.
Notre suite « Marabout » est un petit cottage traditionnel spacieux situé dans un jardin verdoyant près de la piscine, composé d’une chambre ronde avec plafond en dôme, une chambre de maître, un salon avec foyer au bois, et une magnifique salle de bain en tadelakt marocain, à la manière des hammams beldi traditionnels. La suite bleue au design océanique aéré rappelle les couleurs de la ville d’Essaouira. L’esthétique de la suite Sahara lui confère une atmosphère africaine calfeutrée. La chambre rouge à l’ambiance tamisée quand à elle est romantique à souhait, avec une grande baignoire et une cheminée donnant sur le lit. Tout est tellement « instagrammable » ! On s’en est donné à coeur joie ;)

Une cure de désintox du brouhaha des villes

 

C’est difficile à admettre, mais j’étais très contente de l’absence de télévision dans les chambres et même de la connexion internet capricieuse. Nous en avons profité pour prendre un moment de répit de la technologie et j’avoue que ça a fait un bien fou. En fait, tout au Baoussala invite à la relaxation, de la piscine aux multiples espaces de détente, les hamacs, les terrasses sur les toits, le patio ou à la bibliothèque devant le feu. Le silence est un luxe qu’on ne se paie pas souvent dans ce monde effréné. Ici, on n’entend que le bruit des eucalyptus qui se balancent au vent, le caquètement des poules, et le braiment des ânes au loin. Le bonheur ! En fait, tout au Baoussala invite à la relaxation, de la piscine aux multiples espaces de détente, les hamacs, les terrasses sur les toits, le patio ou à la bibliothèque devant le feu.

Nous avons aussi accès gratuitement à un hammam marocain typique dans lequel on peut organiser une séance de gommage au savon noir avant de s’offrir un massage oriental dans la cabane en bois juste en face. Dans cette oasis de bien-être, on dirait que le temps s’arrête. Il n’y a d’ailleurs pas de limite d’heure pour le petit déjeuner marocain qui est servis au choix au bord de la piscine, autour du patio, sur une des terrasses ou même dans la chambre. Bonjour les grasses matinées ! Le dîner 3 services quand à lui est servis devant le foyer ou sur le patio à la lueur des bougies.

La cuisine maison de Loubna est préparée avec beaucoup d’amour avec des produits locaux cueillis du verger et du potager ou achetés au marché du village. C’est à s’en lécher les doigts. On se sent instantanément comme chez nous.

Une maison d’hôte écologique: le projet d’une vie

Dominique la propriétaire du Baoussala est une parisienne qui a décidé d’élire domicile à Essaouira il y a 15 ans de cela lorsqu’elle est tombée sous le charme de la région. Au fil des années, elle a construit pierre par pierre son petit coin de paradis qu’elle partage avec les oiseaux de passage en quête de paix et de tranquillité.

« C’était un projet ambitieux et un défi de taille (…) J’ai faillit abandonner à plusieurs reprise (…) j’ai beaucoup pleuré mais ça m’a fait grandir, »

nous confit-elle pendant qu’on scrute les photos délavées des premiers chantiers.

Le projet de base était de construire une petite maison de campagne familiale avec un minimum d’impact sur l’environnement en utilisant des matériaux organiques locaux, et la main d’oeuvre locale. Ce n’est que plusieurs années plus tard que le projet de maison d’hôte a commencé à prendre forme avec la construction graduelle de nouveaux pavillons à l’architecture décalée qui allie tradition et confort. Depuis, la famille Baoussala s’est agrandit pour inclure pas moins d’une dizaine d’employés berbères, arabes et français qui accueillent les visiteurs dans leur oasis de calme et de sérénité.

Fervente amatrice d’architecture, d’art et de déco, Dominique prend plaisir à dénicher des meubles, des pièces d’art, ou toutes sortes d’objets usagées à recycler chez les brocanteurs, les antiquaires, les artisans locaux et aux marchés aux puces. Les chambres et les espaces communs recèlent de petits trésors débusqués ici et là et remis au goût du jour. Elle invite également ses hôtes à explorer leur créativité dans un petit atelier qu’elle a construit en annexe à sa maison. C’est un véritable espace de jeu pour les grands et les petits. Nous étions sincèrement en admiration devant le courage de cette femme inspirante qui est allé au bout de ses rêves.

Infos pratiques

  • Le Baoussala se situe à 9km de la ville d’Essaouira au bout d’une piste caillouteuse qui pénètre dans la campagne à l’embouchure du village Berbère Douar Ghazoua. L’endroit est excentré de la ville et un véhicule est nécessaire pour rejoindre la « civilisation ».
  • Si vous comptez visiter la ville d’Essaouira et les environs durant votre séjour, il est préférable d’être motorisé pour être totalement indépendant. Il est possible de louer une voiture sur place à partir de 300 dirhams par jour (28 €).
  • Le trajet en taxi de la maison d’hôte jusqu’en ville coûte 100 dirhams.

  • Le prix des chambres/suites au Baoussala varie entre 100 € et 130 € pour 2 personnes incluant le petit déjeuner.

* Merci à Dominique et Léah de nous avoir invités au Baoussala. Comme d’habitude, cet article exprime mon expérience et mon opinion personnelles.

Que faire dans l’arrière-pays d’Essaouira ?

La campagne aux alentours d’Essaouira a autant, sinon plus à offrir que la petite ville portuaire battue par le vent. Ici, c’est le pays de l’argane, cet arbre endémique rarissime qui produit un fruit tant convoité pour ses vertus santé. C’est l’occasion idéale de faire le plein des huiles cosmétiques prodigieuses d’argan et de figues de barbarie « made in morocco », de goûter à du Amlou (mélange d’amandes, d’huile d’argan et de miel) fait à la main, et de visiter les coopératives féminines qui produisent encore tout de manière traditionnelle.

Les villages berbères aux environs d’Essaouira témoignent encore d’une culture riche et vivante de ce peuple aux racines profondément ancrées dans la terre du Maroc. Forêt d’arganier et d’eucalyptus, vallées et petites oasis agricoles, criques et petits villages de pêcheurs, on découvre ici de village en village la culture, la nature, le quotidien simple et l’hospitalité légendaire berbère. Osez sortir des sentiers battus et vous serez agréablement surpris !

L’arrière-pays recèle également de plages sauvages magnifiques bordées d’un cordon de dunes, propices à des balades à dos de cheval et de dromadaire, ou encore des rallyes en quad. Les plus téméraires viennent y taquiner les vagues armés de leurs planches de surf et leurs kites. Les couchers de soleil sur les plages désertes sont particulièrement spectaculaires, à ne manquer sous aucun prétexte.

Tu aimes cet article ?

Épingle le sur Pinterest !

Séjour en amoureux dans un écolodge à Essaouira

Connais-tu Essaouira?

Essaouira, l’ex-Mogador est une des cités les plus originales du Maroc. Je vous propose 10 expériences sensorielles enivrantes à vivre dans la ville des vents.

Visite sensorielle d'Essaouira