En Inde, l’arrivée du printemps est saluée par une des fêtes les plus colorées au monde: Holi, la fête des couleurs ou le festival de l’amour universel. On vous propose 5 endroits pour assister et pourquoi pas prendre part aux festivités les plus spectaculaires.

Festival Holi: Késako ?

Nous avons eu la chance d’assister au festival Holi des couleurs (aussi appelé le festival de l’amour universel) en Inde en Mars 2015, et quelle expérience ce fût ! Le Holi (ou Dhuli en Hindi) est un des plus important ancien festival religieux Hindou, célébré surtout en Inde mais aussi au sein d’autres communautés Hindu comme au Népal et au Pakistan. Holi est le seul jour de l’année où toutes les castes, les ethnies, les sexes se réunissent au même endroit dans le même but. C’est la célébration de cinq évènements: l’équinoxe du printemps, le début du nouvel an Hindou, l’occasion de renouveler de vieilles relations ou de mettre fin aux conflits dans les relations actuelles, et l’amour pur et universel (illustré par l’amour ressenti par Radha pour Krishna, une divinité Hindu), et finalement le triomphe du bien sur le mal (illustré par la légende sacrée de la mort de la démon Holika). N’essayez pas de tout comprendre, les contes, les légendes, les croyances et les moeurs Hindou vous donneront le tourni.

La veille du Holi, un feu est allumé dans les rues pour rappeler la crémation de Holika, une démone brûlée par Vishnu. Ce rituel est souvent accompagné par des chants et des danses aux rythmes du Dholak, un instrument à percussion traditionnel du nord de l’Inde.

inde-jaipur-holi-festival-09291

Le deuxième jour, connu sous le nom de Rangapanchami, les gens, habillés en blanc, circulent avec des pigments de couleurs qu’ils se jettent l’un à l’autre dans la joie et la bonne humeur. Il est alors d’usage de s’excuser, après avoir sacrifié au rite coloré, par « Bura na mano, Holî hai » (« Ne soyez pas fâché, c’est la Holi » en hindi). C’est aussi l’occasion pour s’inviter à partager des mets délicats préparés spécialement pour cette occasion comme le fameux Thandaï, un mélange de lait, d’amandes et de cannabis. Les pigments de couleur ont une signification bien précise : le vert pour l’harmonie, l’orange pour l’optimisme, le bleu pour la vitalité et le rouge pour la joie et l’amour. C’est le chaos total et on adore.

inde-jaipur-holi-festival-09205

Le festival Holi est célébré partout en Inde mais c’est principalement au nord du pays que les festivités sont les plus spectaculaires. Chaque région a ses propres rituels et coutumes tous très différents les uns des autres, alors à défaut de pouvoir se téléporter à travers l’Inde, il va falloir choisir votre spot selon le rituel qui vous intrigue le plus.

#1 Holi traditionel à Mathura et Vrindavan

Mathura est le lieu de naissance du dieu Krishna, et Vrindavan est le lieu ou Krishna a grandit. Dans ces deux sites sacrées, les rituels traditionnels commencent 40 jours avant la date du Holi avec chants folkloriques, danses et offrandes dans les temples. Les célébrations sont particulièrement spectaculaires la semaine précédent le Holi culminant en une joyeuse « bataille » de couleurs le jour J au temple Banke Birahi à Vrindavan ou au temple Dwarkadheesh à Mathura. Ça vaut la peine de se réveiller aux petites heures du matin pour assister aux rituels religieux avant que la « guerre » commence.

The festival of Holi is a religious festival. People sing bhajans of Radha and Lord Krishna on this day and it marks the beginning of Spring Season in india. Here you can see a gathering of people singing folk songs and dancing while people throwing colors on them during Holi (Festival of Colors), India…
india-holi-vrindavan

#2 Holi culturel et éléphants à Jaipur

Jaipur, la ville rose, fût longtemps le théâtre d’un festival d’éléphant grandiose qui avait lieu chaque année la veille du Holi, mais ce festival a été interrompu en 2012 suite à plusieurs plaintes quand au traitement des éléphants. Les éléphants ont une symbolique historique à Jaipur et on continue à les voir parader dans les rues tout maquillés en route vers des célébrations privées. Hormis les éléphants, Jaipur est un excellent endroit pour célébrer Holi de manière authentique chez des familles dans des quartiers historiques en évitant les bains de foules de Mathura et Vrindavan. Nous avons célébré Holi à Jaipur en compagnie des guides de Vedic Walks qu’on recommande fortement. Leur tour guidé à pied permet de comprendre les moeurs et coutumes reliés au festival, de plonger dans l’histoire de la ville, et de participer aux célébrations de manière respectueuse et sécuritaire.

inde-jaipur-holi-elephant-09801
inde-jaipur-holi-festival-09376

#3 Holi ou la revenge des femmes à Barsana

À Barsana, c’est une tradition totalement unique et disjonctée qui a lieu durant la semaine du Holi. Les femmes du village de Basana vêtues de leurs saris les plus flamboyants et armées de pigments de couleurs et de bâtons prennent d’assaut les hommes d’un village voisin pendant que ceux-ci chantent en choeur des chansons provocatrices et se protègent à l’aide de boucliers.

india-holi-festival-barsana
india-holi-Barsana

#4 Holi des guerriers Sikh à Anandpur Sahib

Les Sikhs à Anandpur Sahib au Punjab fêtent le Holi en organisant une foire avec des compétitions et des démonstrations en tous genres. Attendez-vous à croiser des personnages barbus bien loufoques parés de turbans géants et de costumes de guerriers des milles et une nuit. Le spectacle comprend des compétitions de lutte, des combats d’épée, des exercices acrobatiques et même une compétition de turbans.

india-holi-sikh
A Sikh warrior, wearing a huge turban attends the annual fair of 'Hola Mohalla' in Anandpur Sahib, in the northern Indian state of Punjab, Monday, March 17, 2014. Believers from various parts of northern India collect at the religious fair to celebrate the festival of Holi in a tradition set by the tenth Sikh guru Guru Gobind Singh in the seventeenth century. Nihangs, or Sikh warriors, display their martial skills and attire during the fair, believed to be maintained in the exact tradition as set by the Guru. (AP Photo/Altaf Qadri)

#5 Holi cow à Delhi

Les célébrations du Holi dans la métropole ressemblent beaucoup plus aux festivals musicaux occidentaux avec plusieurs scènes, des stands de bouffe, des centaines de musiciens et des dizaines de milliers de festivaliers. Le Holi Cow est un festival payant.

india-jaipur-holi-festival-09603

Comment vivre et survivre au Holi ?

Le Holi est à l’image de l’Inde: Flamboyant et chaotique ! Ça peut être fun comme ça peut être trop intense pour certain et virer au cauchemar pour d’autres. Pour vivre une expérience des plus agréables, prenez le temps de lire nos conseils et précautions à prendre pour survivre au Holi.

inde-jaipur-holi-festival-09624

Les festivals d’Asie vous intriguent ? Consultez notre liste des festivals d’Asie les plus spectaculaires à ne pas manquer en 2016. Et partagez vos expériences avec nous dans la section commentaires ci-bas !

Bon vent !