Bilan d’un voyage autour du monde : Le 30 mars 2014, il y a un an exactement, nous avons décidés de tout plaquer, d’entreposer notre vie dans des boîtes, et de partir à l’aventure. Nous avons pris un vol aller simple de Montréal à destination d’Ushuaia. Un aller simple. Le premier à vie. On se rappellera toujours de cette journée. Je me rappelle sentir mon coeur serré et mon estomac noué lorsque nous avons jetés un dernier coup d’oeil à notre condo à Montréal, notre petit nid douillet maintenant complètement vide, avant de verrouiller la porte ne sachant pas quand, ou si nous y retournons un jour. Ce jour là, c’est assez curieux mais on ne se sent pas excités, fébriles, heureux, comme lorsqu’on part en vacances. On est plutôt incrédules, anxieux, angoissés. On a peur de quitter notre vie établie sans savoir si on va la retrouver. On a peur de mettre nos carrières en danger. On a peur de manquer de sous. On a peur de rater des moments importants en famille. On a peur de perdre nos amis. Qu’est ce qui va nous arriver en voyage autour du monde ? Qu’est ce qui va nous arriver à notre retour ? Est ce qu’on ne va pas trop se marcher sur les pieds ? Est ce que notre famille ne nous en voudra pas trop ? Est ce que nos amis seront encore là ? Est ce qu’on nous aimera toujours ? Est ce qu’on s’aimera toujours ? L’inconnu et l’incertitude rattachés à cette vie de nomades nous font peur. C’est terrifiant. Mais on prend notre courage à deux mains, on ferme les yeux, on prend une grande respiration, et on se jette dans le vide. 

Le début d’une grande aventure : 1 an de voyage autour du monde

Depuis, on saute d’une destination à l’autre, sans but précis, sans itinéraire strict, en s’émerveillant de tout et de rien, et en absorbant comme des éponges toutes les expériences qui se présentent à nous. Après un an de vadrouille, on n’est plus du tout les mêmes personnes. On trouvait ça tellement cliché comme déclaration venant d’autres voyageurs, mais on ne réalise vraiment ce que ça veut dire que lorsqu’on le vit et qu’on le ressent dans nos tripes. On s’aperçoit qu’il n’y a pas qu’un seul gabarit de vie. On comprend qu’on évolue tous dans un monde de possibilités et non de contraintes. Le voyage remet nos priorités en perspective. On apprend que pour être heureux, il faut vivre le moment présent, tout simplement… Mais je vais laisser ces réflexions philosophiques barbantes pour un autre article :) Pour le moment, on voulait partager avec vous le bilan d’une année incroyable de voyage autour du monde en chiffres, en expériences et en drôles d’anecdotes. Je vous admet que faire ce bilan nous fait réaliser l’envergure de ce projet titanesque, et oh combien on se sens privilégiés d’avoir pu le vivre et y survivre sans avoir perdus trop de plumes.

Un an de voyage autour du monde en chiffres

20 pays sur 4 continents
  • Argentine, Brésil, Équateur + îles Galapagos, Pérou, Bolivie, Chili + île de pâque, Polynésie française, Tonga, Fidji, Vanuatu, Australie, Maroc, Dubai (EAU), Thaïlande, Laos, Vietnam, Cambodge, Myanmar (Birmanie), Inde.
  • 101 villes / villages
  • 133,639 kilomètres parcourus ou l’équivalent de 3.3 tours de la planète, avec tous les moyens de transport possibles et imaginables
    • 91,529 kilomètres à bord de 33 Avions dont 3 petits coucous et 1 hélicoptère.
    • 24,409 kilomètres à bord de 81 bus. Record du plus long trajet: 35h. Palme d’or du bus de l’enfer: Bolivie.
    • 4,282 kilomètres dans 9 trains. Palme d’or du train de l’enfer: Inde.
    • 275 kilomètres à bord de 20 Bateaux dont 3 yachts, 1 catamaran, 1 jetboat, 16 ferries, et un nombre incalculable de barques, pirogues, chaloupes et petits bateaux à moteur.
    • 2,000 kilomètres avec 11 motos / scooters / mobylettes / vélos électriques.
    • 12,000 kilomètres en voiture / camping van / camping car.
    • 300 kilomètres à vélos.
    • 10 kilomètres en kayak.
    • 5 kilomètres à dos d’âne.
    • 12 kilomètres à dos de cheval.
    • 6 kilomètres à dos d’éléphant.
    • 60 kilomètres à dos de dromadaire.
    • Au moins 1,000 kilomètres à pieds. Altitude maximale: 4600 mètres.
    • Au moins 30 kilomètres à la nage. Profondeur maximale: 45 mètres.
    • Un nombre incalculable de taxis, métro, tuk-tuks, cyclomoteurs, calèches, pick-up etc.
78 lits différents
  • 33 nuits passées en avion, train, bus, dans un aéroport, sur un banc ou dans la rue.
  • 25 nuits sous une tente, dans un hamac ou à la belle étoile.
  • 42 nuits dans une voiture / camping van.
  • 9 nuits sur un bateau dont 2 avec un méchant mal de mer.
  • 35 nuits squattées chez les amis, famille ou chez des étrangers en couchsurfing.
  • 24 nuits chez l’habitant.
  • 62 nuits en maisons d’hôte.
  • 15 nuits à l’hôtel.
  • Et beaucoup trop de nuits en auberges de jeunesse dont une avec des punaises de lit (pas cool).
3 visites à la clinique: 0 gros bobos
  • 1 intox alimentaire.
  • 2-3 grippes/rhumes/bronchites.
  • 1 début de sinusite après plusieurs plongées.
  • 1 infection virale bizarre.
  • 1 coup de soleil.
  • Un nombre incalculable d’ampoules, écorchures, brulures, boutons et piqûres de moustiques, et toutes les cicatrices souvenirs qui viennent avec.
  • 10 kilos perdus (Mike) et 4 kilos perdus (Nadia).
  • 3 kilos repris (Mike) et 2 kilos repris (« C’est trop pas juste, » Nadia).
  • Quelques crises de panique ou d’angoisse, des sueurs froides, et des palpitations.
Une vie sociale, une vie de couple
  • Entre 10 et 20 disputes, prises de tête, boudage etc. Tour du monde ou pas, nous sommes un couple comme tous les autres après tout. Nous vivons d’une manière non conventionnelle mais nous devons faire face aux mêmes défis de vie de couple que tout le monde.
  • 2 anniversaires de mariage fêtés.
  • 33 nouveaux amis de 10 nationalités différentes et beaucoup beaucoup d’au revoir.
  • 7h de télé seulement (pour voir les matchs de foot de la coupe du monde). Je ne pensais pas qu’on pouvait se passer de télé aussi facilement.
  • Nous avons appris à baragouiner quelques mots d’usage et de politesse dans une dizaine de langues.
  • Au moins 5 nouvelles techniques de négociation et de marchandage apprise sur le tas.
  • 0 vols ou agressions! Hè oui, comme quoi le monde n’est pas si dangereux qu’on nous laisse croire.
1200 Go de souvenirs indélébiles
  • 38 187 Photos. Whaaaaat ?
  • 641 Vidéos. On ne sait même pas quoi en faire, nous sommes nuls en édition vidéo.
  • 1 blog, 54 articles et beaucoup d’autres en retard.
Budget et revenus
  • 25 000$ CAD par personne sans trop se priver.
  • Environ 9 000$ CAD de billets d’avion par personne.
  • Moyenne quotidienne de 50$ CAD par personne.
  • Mike a complété 4 contrats en freelance et a pu passer 2 entrevues sur Skype (en utilisant le wifi gratuit d’un MacDo – true story).
  • Plusieurs échanges de service, 2 sponsors et une dizaines de partenariats.

Mais les chiffres ne peuvent pas transmettre tout ce que ce voyage autour du monde nous apporte comme richesse culturelle, sociale, et spirituelle. Comment calculer toutes ces couleurs, ces odeurs, ces paysages époustouflants, ces rencontres inusitées, ces émotions intenses, ces sensations de bien-être extrême, ces moments de désespoir, d’angoisse et de panique totale, tous ces moments inoubliables qui ont rendus cette expérience inestimable à nos yeux. Au delà des chiffres, voici un petit recap chronologique de nos meilleurs et nos moins bons coups d’une année de voyage autour du monde.

Tournée en bus à travers l’Argentine

Avril 2014

Nous avons choisi de commencer notre voyage autour du monde par Ushuaia, « el culo del mundo », la fin du monde (ou le cul du monde en traduction littérale), à la pointe sud de l’Argentine, le dernier bastion du continent, tellement loin qu’on peut sentir le souffle de l’Antarctique. La nature sauvage de la Patagonie nous a ensuite initiés aux plaisirs de la randonnée en plein air. Ça y est, nous sommes en amour. S’en suivi une exploration de près d’un mois à travers le nord du pays jusqu’à la trépidante Buenos Aires. Étant très influencée par l’occident, l’Argentine n’a pas été un énorme dépaysement culturel. Disons que ce n’est pas ici qu’on va avoir le mal du pays.

Consultez quelques articles sur l’Argentine ici !

Voyage en amoureux à Ushuaia l'hiver

Aventure en Patagonie au sud du Chili

Avril 2014

Quel privilège d’avoir exploré à pied l’une des dernières régions vierges de la planète, le parc national du Torres del Paine, le joyaux de la Patagonie chilienne ! Le trek de plusieurs jours dans cette ambiance de lacs turquoise et parois granitiques demeure au top des expériences que nous avons vécus cette année, et peut-être même à vie. C’est beau à tomber par terre !

Consultez l’article sur le trek au Torres del Paine au Chili ici !

Parc national torres del paine en Patagonie

Passage au Brésil

Mai 2014

Et pourquoi ne pas traverser la frontière terrestre vers le Brésil puisqu’on y est ? À quelques heures de bus seulement de l’Argentine, nous voici à Rio de Janeiro. Nous y étions quelques semaines avant le début de la coupe du monde de football, juste assez pour sentir l’anticipation et l’ambiance festive sans casquer des millions. Rio remporte selon nous le concours de beauté des capitales du monde, point.

  • Arpenter les ruelles de la plus vieille favela de Rio de Janeiro.
  • Se dorer sur les célèbres plages de Rio parmi tous les beaux corps siliconés.
  • Visiter le pain de sucre, le grand jésus et les « escaliers de Snoop Dog et Pharell ».
  • Boire du jus d’Açai frais tous les jours.
  • Se faire un traitement miracle aux cheveux chez les pros de la Kératine.
  • Moins cool: Se perdre dans un labyrinthe d’étroites ruelles pour finir dans une favela malfamée, et déguerpir de là à toute vitesse.

Séjour en Amazonie Équatorienne

Mai 2014

Le point culminant de notre visite en Équateur était notre séjour en mode survie en Amazonie équatorienne au sein d’une des nombreuses tribus qui luttent pour la conservation de leur territoire et de leur culture ancestrale, menacés par l’industrie pétrolière et le déboisement. Une aventure humaine hors des sentiers battus et une leçon de vie qui nous a marqués pour toujours.

Consultez quelques articles sur l’équateur ici !

séjour chez une tribu Kishwa en équateur

Croisière en yacht aux Îles Galapagos

Mai 2014

Les îles Galapagos. C’est le genre d’endroits dont on entend parler dans les reportages de National Geographic et qu’on ne sait pas vraiment si ça existe réellement sur terre. On finit par se convaincre que ça doit être des trucages, la magie du cinéma, jusqu’au moment où on pose les pieds sur cette planète inconnue, « and magic happens », comme on dit en bon français !

  • Dormir sur un yacht qui navigue en haute mer à travers l’archipel des Galapagos pendant 8 jours.
  • Nager dans la réserve marine des Galapagos avec des lions de mer, des tortues, des pingouins et des requins de récifs.
  • Enjamber les iguanes géantes et les tortues centenaires échouées sur les rivages des jeunes îles volcaniques.
  • Admirer la parade d’oiseaux endémiques bizarres, des fous aux pattes bleues, aux albatros, aux frégates, aux Flamands roses etc.
  • Marcher sur les traces de Darwin et voir sa théorie de l’évolution en pleine action dans cet univers merveilleux de création et de désolation.
  • Moins cool: Souffrir d’un gros mal de mer pendant les longues traversées.
  • Moins cool: Avoir le mal de mer PENDANT une séance de « snorkeling » et attirer beaucoup de poissons du coup.

voyage autour du monde arrêt aux Galapagos

Retour au Pérou

Juin 2014

Le Pérou a une place spéciale dans nos coeurs. C’est au Pérou que nous avons passés une lune de miel pas comme les autres. En effet, nous avions choisi de faire un trek de 6 jours à travers les montagnes des Andes pour finir aux pieds du Machu Pichu. Le « Salkantay trek » était tout sauf glamour, mais c’est à ce moment là qu’on a eu le déclic qu’il faut absolument qu’on fasse tout pour réaliser notre rêve de voyage autour du monde. C’est avec beaucoup d’émotions que nous avons donc décidés de revenir au Pérou, LA destination incontournable en Amérique du sud.

Consultez quelques articles sur le Pérou ici !

Traversée de la Bolivie du nord au sud

Juin 2014

La Bolivie, c’est l’Amérique latine comme on se l’imagine: Les lamas, les ponchos et bonnets multicolores, les Cholitas vêtues de couleurs flamboyantes, les festivals, les villes bruyantes, bordéliques, les paysages montagneux à couper le souffle (littéralement), les rituels d’offrandes à la Pachamama, la Terre-Mère. C’est une terre de culture et d’aventures qui enchante et qui déstabilise. La Bolivie a testée toutes nos limites et nous l’aimons pour cela. Elle figure dans notre top 4 des destinations à visiter avant de mourir.

  • Faire un pèlerinage de 2 jours de marche sur le chemin sacré Inca de l’Isla del Sol, l’île du soleil sur le lac Titicaca.
  • Monter à bord du plus haut funiculaire urbain flambant neuf à La Paz, la fierté des citadins.
  • Assister à la cérémonie pré-inca du solstice d’hiver à Tiwanaku et visiter les ruines de la plus vieille ville au monde.
  • S’engouffrer dans une mine d’argent à Potosi accompagnés d’ex-miniers. Claustrophobes s’abstenir.
  • Faire un roadtrip de 3 jours en jeep dans le Salar de Uyuni, le plus grand désert de sel au monde.
  • Moins cool: Tomber en panne au beau milieu du Salar de Uyuni, le plus grand désert de sel au monde.
  • Moins cool: Les bus de nuit en Bolivie. Les pires au monde.
  • Moins cool: Les toilettes en Bolivie. Les pires au monde (du moins, c’est ce qu’on croyait avant de visiter l’Inde).

Beauté brute du Chili

Juillet 2014

Le Chili n’a pas fini de nous surprendre. Après notre aventure au Torres del Paine au sud, nous revenons cette fois au pays par le désert du nord partagé avec la Bolivie. Tout comme en Argentine, ici, la culture occidentale prédomine. C’est l’amabilité du peuple Chilien et la géographie stupéfiante de cette mince bande de terre emprisonnée entre l’océan Pacifique et la chaîne des Andes qui vont nous séduire, bien plus que les belles villes coloniales.

  • Assister au plus beau coucher de soleil au monde à la vallée de la lune dans le désert d’Atacama.
  • Observer le ciel pur criblé d’étoiles dans les observatoires spatiaux de la vallée d’Elqui.
  • Admirer les célèbres murales artistiques « street arts » de la vieille cité de Valparaiso.
  • Se mêler aux locaux dans les marchés animés de Santiago.
  • Moins cool ? Se tromper d’heure et faillir rater le seul vol de la semaine entre Santiago et l’île de Pâques. Revirement de la situation: Non seulement ne pas rater l’avion mais se faire surclasser en première classe yeah !

Consultez quelques articles sur le Chili ici !

Virée en moto sur l’île de Pâques

Juillet 2014

Je n’arrive toujours pas à croire que nous avons vraiment foulés le sol de l’île de Pâques, Rapa Nui, ce petit bout de terre isolé au milieu du Pacifique, avec tellement d’histoires mystérieuses. On dit « qu’il y a peu d’endroits au monde où l’on ressent sur une surface aussi réduite la force et la richesse d’une grande civilisation, et son combat pour survivre ». On confirme !

Consultez l’article sur l’île de Pâques ici !

voyage autour du monde arrêt sur l'île de Pâques

La belle vie en Polynésie française

Juillet 2014

Tahiti. Bora Bora. Juste le fait de prononcer ces noms fait rêver. Les photos font verdir de jalousie toute personne normalement constituée. Peu d’endroits possèdent un tel pouvoir onirique. Notre défi: Visiter les îles paradisiaques de la Polynésie française à l’arrache sur un petit budget. Mission accomplie.

Consultez quelques articles sur la Polynésie française ici !

voyage autour du monde arrêt à Moorea

Des baleines et des églises à Tonga

Août 2014

Le royaume de Tonga. Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas les seuls. Personne n’en a jamais entendu parler. Nous atterrissons ici à la recherche de l’expérience ultime de nager avec les baleines, ces somptueux mammifères marins qui choisissent chaque année les eaux tempérées et protégées de l’archipel pour mettre au monde leurs petits. Nous n’allons pas être si chanceux, et ce bref passage à Tonga va nous laisser sur notre faim.

Consultez quelques articles sur le royaume de Tonga ici !

Plongée sous-marine aux Fidji

Août 2014

« Boulaaaa! » Bienvenue aux îles Fidji. Les Fidji sont souvent très hauts dans la liste des endroits à visiter avant de mourir. Pour nous, ce ne sont pas les décors de cartes postales qui ont fait des Fidji un endroit mémorable. À vrai dire, les plages et paysages sous-marins des Fidji n’ont pas été les plus impressionnants (disons que les photographes des cartes postales doivent être assez doués). Non. C’est surtout cette joie de vivre, et cette hospitalité inhérente aux Fidjiens qui nous a le plus marqués. Ça, et notre expérience de plongée à cru avec des requins bouledogues. Inoubliable!

Consultez quelques articles sur les îles Fidji ici !

Découverte du Vanuatu

Septembre 2014

Laissez-nous vous parler du Vanuatu ! C’est un bout de terre presque inexploré où l’homme touche presque du doigt ses origines. On s’y sent comme de grands explorateurs dans un territoire intact au bout du monde d’une beauté brute laissé à l’état sauvage. Ici, l’infrastructure est presque inexistante, on compte les touristes sur les doigts d’une main, les gens vivent simplement en communauté et préservent encore leur culture tribale ancestrale. Avoir vécus parmi eux pendant 3 semaines, nous ne sommes pas le moins étonnées que les ni-vanuatu aient été votés plusieurs fois le peuple le plus heureux au monde. Et c’est contagieux. Le Vanuatu est notre coup de coeur de l’année et indéniablement dans notre top 4 des destinations à visiter avant de mourir.

Consultez quelques articles sur le Vanuatu ici !

Voyage autour du monde arrêt au Vanuatu

Roadtrip et camping sauvage en Australie

Septembre – Octobre 2014

Si on m’avait dit il y a une année que je dormirais à l’arrière d’une van comme une SDF dans un des pays les plus riches et développés au monde, je me serais cru dans un cauchemar. Pourtant, c’est précisément ce qu’on a fait pendant plus d’un mois lors de notre grande exploration du continent Australien, et nous en avons adorés chaque seconde.

Tournée en camping-car de la Nouvelle-Zélande

Novembre 2014

Maintenant qu’on a goûtés à la vie de nomades en Australie, on était incapables de s’arrêter. Pas question de revenir aux transports en commun. La Nouvelle-Zélande, on va l’explorer comme des hippies à bord d’un minivan un peu mieux équipé (le mini frigo fait toute la différence). Le sentiment de liberté que nous a procuré ce voyage en camping-car à travers les inoubliables paysages diurnes du pays des Kiwi est indescriptible. En plus d’être un vrai terrain de jeu pour adultes vaccinés, c’est un territoire naturel C-A-N-O-N ! Parce qu’on s’est amusés comme des petits fous dans un décor sublime, la Nouvelle-Zélande se gagne une place dans notre top 4 des destinations à découvrir avant de mourir.

  • Vivre au jour le jour en voyageant en minivan spontanément à travers les deux îles de la Nouvelle-Zélande sans aucun itinéraire. Vive la spontanéité !
  • Rencontrer tous les jours des moutons et bien moins souvent des gens. 60 millions de moutons pour 4 millions de « kiwis », ça se sent.
  • Visiter le village des Hobbits: Hobbiton. Oui ça existe.
  • Se jeter dans le vide du haut d’une plateforme de 43 mètres (Nadia) et de 134 mètres (Mike) une corde attachée aux chevilles et crier Bungee ! Je pense que je n’ai jamais eu aussi peur de toute ma vie.
  • Faire du Black Water Rafting dans les cavernes de Waitomo et admirer le spectacle de lumière des vers fluorescents sous-terrains.
  • Descendre des rapides de force 5 et une chute d’eau de 10 mètres en raft. Mike a bu la tasse, vidéo à l’appui.
  • Se faire cuire un oeuf dans les sources volcanique de Rotorua.
  • Survivre au trek alpin du Tongarino Crossing à travers le Mordor (référence au seigneur des anneaux).
  • Marcher puis kayaker le magnifique parc national en bordure de mer, le Abel Tasman National Parc.
  • Apprendre à surfer sur les plages désertes de l’île du sud.
  • Découvrir la culture richissime et bien vivante des Maoris.
  • Apprendre la danse rituelle de la Haka (mais ne pas réussir à être aussi intimidants que les rugbymans des All Blacks).
  • Explorer les glaciers des Alpes du sud en hélico et atterrir comme de grands explorateurs sur les sommets enneigés.
  • Manger indéniablement LE meilleur burger au monde à Queenstown.
  • En général, juste se réveiller tous les jours blottis dans notre van, préparer notre petit déjeuner devant un paysage plus époustouflant que la veille, faire une randonnée ou une activité de fous, rouler quelques kilomètres, puis finir la journée par un apéro seuls ou avec de parfaits inconnus devant un coucher de soleil splendide. Si c’est pas ça la belle vie, qu’est ce que c’est ?
  • Moins cool: Exploser le budget parce qu’il est très difficile de dire non à autant de fun.
  • Moins cool: Qu’est ce qu’il fait froid en Nouvelle-Zélande (parole de Canadiens)!

Consultez quelques articles sur la Nouvelle-Zélande ici !

Mariage au Maroc

Novembre 2014

Mon petit frère, mon meilleur ami, mon inspiration, ma fierté, se marie. On ne pouvait pas rater ça pour rien au monde. 3 jours de voyage, de changements d’avions, d’aéroports, de fuseaux horaires à ne plus rien comprendre, nous étions enfin réunis avec la famille au Maroc pour célébrer cette belle union choréographiée à la perfection. Vive les mariés et vive le Maroc, ma terre patrie !

  • Assister au mariage traditionnel marocain de mon petit frère à Casablanca, un de mes moments favoris de tout le voyage.
  • Se retrouver chez soi et se laisser gâter par la famille.
  • Moins cool: Manger comme des ogres, réapprendre à avoir la flème, et prendre des kilos.

Weekend prolongé à Dubai

Décembre 2014

Nous avons pu découvrir au passage une des plus étonnantes mégalopoles au monde, qui représente l’extravagance et l’opulence dans tous les sens du terme. Heureusement que nous avions des amis sur place pour humaniser cette ville plastique qui évolue à une vitesse fulgurante, et qui n’a aucune intention de s’arrêter de si tôt. Lisez mes premières impressions sur Dubai et partagez les vôtres ici.

Immersion en Thaïlande profonde

Décembre 2014 – Janvier 2015

La Thaïlande devrait donner à tous les pays du monde des leçons sur comment faire du tourisme. L’ex royaume des Siam à réussi à réunir tous les ingrédients pour réussir la recette de la destination vacances idéale. Ici, la machine est bien huilée, ce qui a beaucoup d’avantages mais aussi ses inconvénients: les guettos à touristes, la dénaturalisation de la culture thai, et la hausse des prix. Par contre, le nord de la Thaïlande conserve encore toute son authenticité. On s’y sentait comme des rois. Je vous avoue que nous avons quittés la Thaïlande à contre coeur, et qu’elle nous manque terriblement depuis.

Consultez quelques articles sur la Thaïlande ici !

La vie au ralenti au Laos

Janvier 2015

Dès qu’on pose les pieds au Laos, on se sent dans un univers zen encore protégé du monde speed de consommation à outrance. C’est cette tranquille nonchalance, toute cette sérénité sanctuaire qui règne autour des milliers de temples et monastères, la beauté déchirante de cette nature sauvage, et l’apparente bonté et discrétion du peuple lao, qui nous ont charmés.

Consultez quelques articles sur le Laos ici !

À la conquête du Vietnam

Janvier 2015

Des rizières noyées dans la brume de Sapa, aux marchés flottants du delta du Mekong, aux paysages karstiques de la baie d’Halong, aux fastueux tombeaux royaux de Hue, en passant par le grabuge infernal d’Hanoi et Saigon, le Vietnam, c’est une succession d’images d’Épinal qui rappelle une Asie authentique éternelle. Mais ce sont les vietnamiens, presque tous coiffés de leurs traditionnels chapeaux coniques, d’une résilience remarquable face à l’adversité, qui font du Vietnam une expérience inoubliable. Avec un passé aussi tumultueux, une infrastructure rustique, et une population dense en mode « survie », le voyage au Vietnam est loin d’être commode. En fait, c’est toute une aventure. Croyez moi que ça forge le caractère.

  • Se perdre dans le brouhaha de la capitale Hanoi et manger presque tous les jours du Pho sur des mini chaises en plastique à même les trottoirs.
  • Trek de 2 jours à Sapa et séjour chez les minorités ethniques du nord.
  • Embarquer à bord d’un voilier pour une croisière de 2 jours en amoureux dans la Baie d’Halong.
  • Visiter les citadelles et magnifiques tombeaux royaux de la vieille cité de Hue.
  • Roadtrip en moto à travers les champs de riz inondés et les paysages ruraux typiques du Vietnam.
  • Visiter les pagodes, les monastères, les cascades et autres trésors cachés dans les environs de Da lat.
  • Assister aux marchés flottants du delta du Mekong.
  • Moins cool: Devoir vérifier et contre vérifier sa monnaie. Payer presque tout le temps 2 fois plus cher pour tout.
  • Moins cool: Voyager en bus au Vietnam, tout un périple.

Consultez quelques articles sur le Vietnam ici !

Initiation à l’histoire du Cambodge

Février 2015

l’histoire tourmentée du Cambodge est incroyablement fascinante. D’un côté, il y a la fierté du Cambodge, le complexe des temples d’Angkor, vestiges de la civilisation grandiose de l’empire Khmer. De l’autre côté, il y a la plus grosse honte du pays, le drame contemporain du génocide des Khmer rouge et ses séquelles sur la société moderne. Nous sommes principalement passés par le Cambodge pour visiter les magnifiques temples d’Angkor. Nous repartons convaincus qu’il va falloir qu’on revienne pour faire les connaissance des cambodgiens et leur pays.

Consultez quelques articles sur le Cambodge ici !

Les trésors cachés du Myanmar (ex Birmanie)

Février 2015

Nous nous sentons très privilégiés d’avoir pu voyager dans le temps dans ce pays fascinant qui semble nous transporter dans une autre dimension où tous nos concepts et nos idées préconçues sont mis à l’épreuve. «La Birmanie, un pays qui est différent de tout ce que tu connais, » disait Rudyard Kipling en 1898. Plus d’un siècle plus tard, on peut dire la même chose de ce pays qui a changé de nom mais qui a gardé la même âme. Le tourisme y est à un stade embryonnaire et on ne sait jamais quand ses frontières vont être fermées au public. Le Myanmar, il faut rapidement y poser les pieds, le voir, le vivre, le sentir, avant que ce ne soit trop tard, avant qu’il ne deviennent corrompu par l’appât du gain et le tourisme de masse.

  • Admirer les levers et couchers de soleil sur les majestueux temples de Bagan. C’est tout simplement des moments magiques.
  • Visiter les villages flottants du lac Inle et rencontrer ses célèbres pêcheurs et artisans.
  • Traverser le pont en bois le plus long au monde aux environs de Mandalay.
  • Errer dans les plus beaux temples et monastères bouddhistes et rencontrer les moines et les « moinettes ».
  • Moins cool: Mike est resté alité pendant plusieurs jours avec une infection virale bizarre.

Consultez quelques articles sur le Myanmar ici !

Exploration de l’Inde du Nord

Mars 2015

Si on avait atterrit en Inde il y a un an, on aurait certainement pris nos jambes à nos cous. C’est le pays des extrêmes. L’extrême richesse et l’extrême misère. L’extrême beauté et l’extrême débauche. Les vaches, les singes, les chiens, les rats qui se disputent les montagnes de déchets dans les rues. L’opulence démesurée des palaces et des forteresses qui témoignent du temps des maharajahs. Les mendiants décharnés et les grands gourous spirituels qui partagent les rives du Gange pour performer leurs rituels aux dieux. Les femmes vêtues de saris de princesses qui se promènent au milieu des bazaars chaotiques. Les temples moyenâgeux d’une beauté et d’un mysticisme palpable. Toutes les odeurs étourdissantes, les saveurs capiteuses, les scènes perturbantes, les couleurs éclatantes, les bruits agressants, et les décors de milles et une nuits. Parce que l’Inde nous a déstabilisés, émerveillés, scandalisés, séduits, dérangés, elle se mérite une place dans notre top 4 des destinations à visiter avant de mourir.

  • Assister au festival des couleurs Holi à Jaipur.
  • Dormir à la belle étoile après un safari à dos de chameaux dans le désert du Thar.
  • Visiter les plus beaux palaces et forteresses du Rajasthan.
  • Assister aux rituels de purification dans le fleuve sacré du Gange à Varanasi.
  • Visiter le majestueux Taj Mahal.
  • Rougir devant les sculptures érotiques suggestives des temples du Kama Sutra à Khajuraho.
  • Faire un safari sur les traces des derniers tigres du Bengale au parc national de Bendavgarh.
  • Pratiquer une forme de Yoga particulière avec un master Yogi dans son ashram.
  • Obtenir une certification Reiki niveau 1 (Mike).
  • Rebalancer nos chakras en recevant un traitement Ayuverdique traditionnel.
  • Moins cool: Etre témoins de la misère extrême.
  • Moins cool: Se retrouver dans la pire station de train au monde tout droit tirée d’un film d’horreur.
  • Moins cool: Dealer avec la mafia des tuk-tuk à Delhi.
  • Moins cool: L’hygiène… C’est tout ce que j’ai à dire à ce sujet.

Consultez quelques articles sur l’Inde ici !

Voyage autour du monde arrêt en Inde

L’aventure se poursuit

Quelle aventure, n’est ce pas ? Des fois, je me réveille le matin et je me pince. Je me pince fort pour m’assurer que tout ce qu’on est en train de vivre n’est pas juste un rêve. Je me dis que si c’est un rêve, je ne veux jamais me réveiller. Puis je me rappelle que ce voyage autour du monde, c’était effectivement mon rêve mais j’en ai fait ma réalité, que j’ai la chance de partager avec ma douce moitié. C’est une réalité pas très conventionnelle, mais c’est la nôtre, avec tous ses hauts et ses bas. On est peut-être pauvres selon les standards de la société moderne, sans domicile fixe, sans revenus fixes, sans épargnes, sans plan de retraite, mais on se sent comme les personnes les plus riches au monde. On vous annonce donc que notre aventure se poursuit. Nous allons continuer à voyager autant que possible, toujours en quête de cette liberté de temps et de lieux, à la découverte des autres mais surtout à la découverte de soi. Voyager pour vivre ou vivre pour voyager ? On ne sais pas. On ne sais pas qu’est ce que la vie nous réserve, personne ne sait, mais ce qui a changé en nous au fond, c’est que ça ne nous dérange plus de ne pas savoir. On préfère savourer le moment présent au lieu de planifier un moment futur qui arrivera ou n’arrivera peut-être pas…  

L’article commence à se faire long alors je vais conclure avec quelques conseils (ou plutôt des ordres) inspirés des enseignements d’un grand homme très sage dont vous avez certainement entendus parler: Mr. Lama… Dalai Lama :

  • Suivez vos rêves, peu importe ce qu’ils sont !
  • Prenez des risques !
  • Mordez dans la vie à pleines dents !
  • Faites vous confiance !
  • Au diable le passé, vivez le moment présent à fond comme s’il n’y avait pas de lendemain !
  • Tout est possible. Rien n’est impossible. Les obstacles sont faits pour être dépassés.

On espère vous avoir donné l’envie de nous accompagner lors de ce voyage autour du monde. Prochaine destination: Les Philippines. Attachez vos ceintures, c’est parti !

Tu aimes cet article ?

Épingle le sur Pinterest !

Bilan d'un voyage autour du monde pendant 1 an