Le site archéologique d’Angkor classé depuis 1992 au patrimoine mondial par l’UNESCO, attire plus de deux millions de visiteurs par an, constituant ainsi la principale attraction touristique au Cambodge. Les hordes de milliers de touristes peuvent facilement vous ruiner votre précieuse visite dans une des merveilles du monde. Que vous ayez une journée ou une semaine d’exploration, voici le guide ultime pour éviter les foules et avoir des photos inédites tout seul dans les temples les plus sacrés de la dynastie Khmer. Nous l’avons testé et croyez nous, ça marche !

Il n’y a pas grand chose de pire que de se retrouver dans un endroit sacré en même temps qu’une centaine de touristes chinois hilares tapageurs fraichement débarqués de leurs énormes bus climatisés et déterminés à prendre des selfies dans tous les recoins des temples. À certains endroits populaires, si vous vous retrouvez là à l’heure de pointe, vous allez même devoir jouer du coude pour visiter des temples autrement sereins et paisibles. Suivez ce guide religieusement et vous serez assurés de ne jamais supporter un tel calvaire lors de votre exploration d’Angkor.

Jour 1: Les indispensables d’Angkor

Stop 1: Lever de soleil à Angkor Wat

Je déteste me réveiller tôt. Mais s’il y a une place au monde ou le sacrifice en vaut la peine, c’est bien ici. À Angkor, le secret numéro 1 est un réveil super matinal pour être prêt à quitter Siem Reap dès 5h du matin, oui monsieur, oui madame. Vous serez très surpris par le nombre de personnes motivées qui seront déjà sur place. Notre recommandation est de se trouver un spot sur le chemin bien avant l’entrée du temple pour apprécier le lever du soleil tranquillement et prendre une photo des premières lueurs du jour qui se réfléchissent sur la surface de l’eau avec les temples d’Angkor Wat en toile de fond. C’est une photo typique mais vous la voulez ! Vous aurez l’occasion de prendre des photos plus créatives et originales plus tard dans la journée.

facebook-7

Si vous voulez prendre une photo plus proche à l’intérieur de la muraille avec les trois tours qui se réfléchissent sur la petite surface d’eau à gauche et à droite de l’entrée, il va falloir être encore plus motivés et se réveiller beaucoup plus tôt et franchement, ça ne vaut pas les bousculades avec les centaines d’autres personnes qui vont décider de faire exactement la même chose. La photo est sur Google Images.

Donc admirez le lever du soleil de l’extérieur, prenez vos photos et déguerpissez de là le plus vite possible. Résistez à la tentation et n’allez surtout pas à l’intérieur ! Vous visiterez le temple d’Angkor Wat plus tard.

Stop 2: Angkor Thom, porte ouest

C’est une des places les moins visitées et une des meilleures, bien plus typique que la porte sud qui attire les touristes comme le miel attire les abeilles. Si tôt dans la journée, vous partagerez ce chemin tranquille à travers le bois avec les villageois qui font la navette vers le marché ou vers la ville pour travailler. Arrêtez vous à la porte et à la rivière et observez les locaux. Vous aurez droit à plusieurs regards inquisiteurs et à des sourires amusés et peut-être la chance de prendre quelques photos culturelles.

facebook-06071

Stop 3: Bayon, porte sud

Avant d’entrer dans les ruines de Bayon qui sont absolument spectaculaires, explorez les environs. Une fois à l’intérieur du temple, admirez ses visages géants qui se réveillent aux premières lueurs du jour et tous ses petits recoins mystérieux seuls à l’abri du tapage insupportable des touristes. Nous étions absolument TOUS SEULS et ce temple s’est avéré être un de nos favoris. Quelques personnes ont commencés à arriver au moment où nous avons décidés de partir vers 7h – 7h30 du matin. Aux petites heures du matin, il vous sera très difficile d’imaginer comment un tel endroit peut se transformer en véritable Mecque du tourisme de masse, et pourtant…

Stop 4: Ta Prohm, porte ouest

Ce temple a été rendu célèbre par le film Hollywoodien Tomb Raider adapté du jeu vidéo du même nom. C’est l’endroit célèbre ou les racines des arbres ont fusionnés avec la structure rocheuse du temple créant des scènes presque irréelles. Vous serez ravis d’arriver ici avant les foules car c’est un des temples les plus populaires. Vous allez y passer quelques heures et vous allez sûrement le partager avec d’autres touristes, c’est inévitable, mais à cette heure-ci de la journée, c’est encore gérable. Dès que vous arrivez, allez directement à l’intérieur pour rejouer à votre façon les scènes mythiques du film.

cambodia-siem-reap-ta-phrom-06835
cambodia-siem-reap-ta-phrom-27

Conseil de pro: Osez sortir du chemin en pierre ou en bois pré-déterminé et aventurez-vous sur les côtés. Vous allez y découvrir des endroits magiques dignes d’une scène d’Indiana Jones comme cette magnifique porte secrète qui échappe aux touristes souvent trop pressés.

cambodia-siem-reap-ta-phrom-06100

Il est temps maintenant de prendre une pause pour bruncher ou grignoter quelque chose. Il y a plusieurs stands autour de Ta Phrom et partout ailleurs à l’intérieur du parc. On vous conseille de choisir une grosse noix de coco pour vous hydrater et de négocier les prix des repas même s’ils sont affichés.

Stop 5: Angkor Wat

Il devrait être midi, le moment où tous les gros bus de tours organisés doivent revenir en ville pour la pause déjeuner et le meilleur moment pour aller visiter l’intérieur du temple le plus célèbre d’Angkor. Comme le soleil tape fort à ce stade, profitez-en pour visiter l’intérieur d’Angkor Wat à l’abris de la chaleur écrasante du midi. N’oubliez pas de monter les escaliers tout en haut pour une vue imprenable sur cette belle structure de pierre. C’est aussi l’occasion idéale pour faire la rencontre des groupes de moines en pèlerinage à Angkor qui se feront un plaisir de pratiquer leur anglais avec vous.

facebook-06548

Stop 6:coucher du soleil à Preah Khan ou à Angkor Wat

Un coucher de soleil dans un des temples d’Angkor est un must. Le spot officiel pour le coucher du soleil est bizarrement Bakheng, le pourquoi du comment est un mystère. Selon nous, il n’en vaut pas du tout le coup à moins d’aimer être entassés comme des sardines dans des files interminables, avoir une vue « so-so » et se retrouver coincé dans le trafic infernal avec tous les tuk-tuk de la ville au retour. Au moment ou tout le monde converge vers Bakheng, préférez Angkor Wat ou encore Preah Khan plus escarpé et encore moins populaire mais tout aussi spectaculaire.

facebook-05732
facebook-05816

Aux termes de cette longue journée, vous avez vu les indispensables et vous pouvez maintenant mourir en paix :)

Jour 2: Les autres incontournables d’Angkor

Stop 1: Lever de soleil à Bakheng

« L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ». C’est encore plus vrai à Angkor. On ne « snooze » pas le réveil et on se remet sur la route à 5h du matin pour voir le lever du soleil perché tout en haut du temple Bakheng, la destination phare pour le coucher du soleil, bien que le lever du soleil soit bien plus spectaculaire mais surtout désertique.

Si vous n’avez pas eu la chance d’arriver à Bayon ou à Ta Phrom avant les foules la veille, commencez la journée cette fois par un de ces deux temples mythiques pour vous donner une deuxième chance de prendre des souvenirs indélébiles.

cambodia-siem-reap-ta-phrom-06250

Stop 2: Angkor Thom de fond en comble

Prenez le temps de visiter la cité royale d’Angkor Thom, en commençant par Baphuon, l’immense temple montagne avec son gigantesque Bouddha couché, la terrasse des éléphants, le Phimeanakas et les deux petits temples bouddhistes, le Preah Palilay et le Tep Pranam, pour finir par le bassin de Sras Srei réservé autrefois aux ablutions royales.

À ce stade, on vous recommande fortement de rentrer en ville, de casser la croute et de faire une petite saucette dans la piscine de votre hôtel si vous avez ce luxe (ou de faire une sieste à l’ombre dehors si vous êtes logés comme nous dans une minuscule chambre sans climatiseur). Reprenez votre exploration vers 3h de l’après midi lorsque les conditions seront plus clémentes.

Stop 3: Coucher de soleil à Banteay Srei ou à Preag Khan

Banteay Srei, le minuscule temple de la femme est situé à 20 km au nord-est d’Angkor et croyez nous, il en vaut le détour. Les ruines sont particulièrement romantiques avec la lumière tamisée de la fin de la journée qui se réfléchie sur les roches aux teintes roses ornées de sculptures d’une finesse exemplaires. Ce temple est un des joyaux de l’art khmer.

Si vous ne voulez pas vous rendre aussi loin, le temple de Preah Khan vous ravira par ses bas-reliefs qui prennent vie aux lueurs du soleil. Le mur en latérite de l’enceinte la plus extérieure est décoré de 62 immenses garuḍas de grès, gardiens du temple. Nous avons adoré ce temple dans lequel reigne une sérénité sans équivoque surtout vers la fin de la journée.

facebook-07237

Jour 3: Les trésors cachés de Siem Reap

Si vous avez encore un soupçon d’énergie dans votre corps, réservez la première partie de la journée à découvrir les petits temples nichés dans la brousse à l’extérieur du site touristique d’Angkor. Consacrez ensuite l’après midi à découvrir la vie rurale autour du Siem Reap. Les temples c’est bien mais la richesse culturelle des villages à l’intérieur et autour du site archéologique vous fera découvrir une toute autre facette du Cambodge.

Règles générales

On récapitule les règles générales à suivre pour jouer à cache-cache avec les 300 000 personnes qui se disputent les places de choix à Angkor en même temps que vous :

  • Se réveiller aux sons des coqs, super hyper tôt et être prêts à partir à 5h du matin.
  • Visiter les temples du lever du soleil au coucher du soleil et vice versa.
  • Faire l’itinéraire dans le sens contraire des bus touristiques.
  • Allouer au moins 3 journées complètes pour l’exploration du site archéologique qui couvre une superficie d’environ 400 km2
  • Explorer les sites moins connus qui ne sont pas forcément plus escarpés. Certains sont à quelques mètres seulement des temples les plus populaires et sont souvent laissés de côté dans les itinéraires marathon d’une journée seulement.
  • Admirer le coucher de soleil à des endroits inusités. Le site angkorsunsets.com a déniché plusieurs bons plans pour voir des couchers de soleil spectaculaires en toute tranquillité.
  • Éviter d’entrer dans les temples par les entrée principales qui sont souvent proches de la route. Commencez par l’arrière ou par les côtés.
  • Une autre tactique infaillible pour éviter les foules est de se diriger vers les temples inaccessibles par la route asphaltés comme les temples de Ta Nei, Banteay Thom and Prei Monti qu’on peut seulement accéder à pieds ou à vélo
  • Finalement, se payer les services d’un excellent guide local qui connait le site comme le fond de sa poche et qui saura à quel temple aller et surtout quand y aller, au lieu de suivre le même itinéraire que tout le monde.
  • Pour la prise de photos, souvent il suffit d’attendre le moment opportun et de demander gentiment au peu de personnes qui sont là de bien vouloir sortir de votre champs de vision le temps d’une photo. Il faut aussi être prêt à rester jusqu’à la fermeture comme à Angkor Wat par exemple ou il suffit d’attendre que tout le monde sorte avant de demander gentiment aux gardes de vous laisser prendre votre photo carte postale sans âme qui vive.

facebook-6