On en a vu des cascades durant notre périple, des hautes, des moins hautes, des larges, des brunes, des bleues, des vertes et des pas claires … mais nous pouvons dire sans aucun doute que les cascades de Tad Kuang Si et Tad Sae autour de Luang Prabang au Laos sont de loin les plus exceptionnelles qu’on ai vu à date. Dans l’une, il est possible de se baigner avec des éléphants. Dans l’autre, on peut visiter un sanctuaire d’ours noirs d’Asie avant de patauger dans les plus belles piscines naturelles du Laos. Laquelle visiter ? Difficile de choisir. Allez, on fait les deux ! 

Tad Kuang Si: Des ours et des cascades

À Luang Prabang, nous nous dirigeons vers l’esplanade du « night market » pour tenter de convaincre d’autres touristes de partager un tuk tuk jusqu’à la célèbre chute de Kuang Si. Pas question d’y aller avec un tour organisé. Nous sommes maintenant beaucoup trop habitués à notre indépendance, d’autant plus que ça revient toujours moins cher de se débrouiller soi-même. Il ne se passe pas 5 minutes qu’on rencontre un couple d’Irlandais en plein marchandage. À quatre, on réussit à faire baisser le prix considérablement et hop, on n’a même pas eu le temps d’hésiter que nous étions déjà à l’arrière du tricycle motorisé en route vers les cascades. 30 kilomètres et 45 minutes plus tard à travers de jolis paysages ruraux, nous sommes aux portes du village de Kuang Si. Le village en tant que tel s’est malheureusement transformé en un grand centre commercial attrape-touristes, à éviter.

thailand-luang-prabang-tad-sae-waterfall-02088

Après avoir acquitté du droit d’entrée au parc national, nous allons tout d’abord traverser le « Bear Rescue Center », un sanctuaire mis en place pour protéger les ours noirs d’Asie facilement reconnaissable grâce à leur grosse crinière blanche. C’est une espèce menacée notamment à cause du braconnage pour l’utilisation de leur bile dans la médecine chinoise afin de soigner les maux de tête sévères. A l’entrée du petit village qui accueille les chutes, il est également possible de visiter une ferme à papillons, un projet ouvert depuis janvier 2014.

En poursuivant la promenade, nous nous retrouvons rapidement dans un site enchanteur, des chutes d’eau formant un camaïeu de bleu et de vert qui se déversent sur plusieurs étages formant des piscines naturelles limpides qui invitent à la baignade. Les couleurs turquoises sont hallucinantes. Difficile de résister à la tentation d’aller barboter dans cette eau claire comme du cristal. Celle ci est bien revigorante pour ne pas dire GLACIALE! On respire fort et on plonge. Nous somme immergés dans un décor sublime mais on peut entendre le claquement de nos dents.

laos-luang-prabang-kuang-si-waterfall-01387
laos-luang-prabang-kuang-si-waterfall-01380

Frigorifiés, nous continuons sur le chemin qui traverse la forêt en cherchant désespérément un petit spot baigné dans les rayons du soleil pour nous réchauffer les os. Ça ne saurait tarder. On se sent tellement bien au milieu de cette jungle luxuriante et paisible entourés de petites chutes d’eau alimentant encore plus de bassins d’eau turquoise.

laos-luang-prabang-kuang-si-waterfall-01482
laos-luang-prabang-kuang-si-waterfall-01342
laos-luang-prabang-kuang-si-waterfall-01414
laos-luang-prabang-kuang-si-waterfall-01418
laos-luang-prabang-kuang-si-waterfall-01416
laos-luang-prabang-kuang-si-waterfall-01435
laos-luang-prabang-kuang-si-waterfall-01484
laos-luang-prabang-kuang-si-waterfall-01445

Au bout du chemin, on découvre le clou du spectacle, la grande cascade qui dévale d’une falaise de plus de 60 mètres de haut. C’est une merveille naturelle spectaculaire. Les plus courageux empruntent un chemin boueux et glissant qui permet de monter jusqu’au cours d’eau qui alimente la cascade. Pour nous, ce n’est que partie remise.

laos-luang-prabang-kuang-si-waterfall-01464
laos-luang-prabang-kuang-si-waterfall-01447
laos-luang-prabang-kuang-si-waterfall-01471

Infos Pratiques pour Tad Kuang Si:

  • Tuk Tuk aller retour: entre 150 000 et 200 000 kips (20$ à 25$): Si vous décidez d’y aller par vos propres moyens, le moyens le plus simple et le plus économique est de partager un tuk tuk avec d’autres personnes. Vous pourrez négocier le tuk tuk entre 150,000 et 200,000 kips à partager sur 6 personnes au maximum. Le tuk tuk va vous attendre au parking des cascades. Convenez d’une heure de retour.
  • Droit d’entrée au parc des cascades Kuang Si: 20 000 kips (2.5$)
  • Les cascades de Kuang Si sont plus belles pendant la saison sèche de Décembre à Avril. Pendant la saison des pluies, les cascades sont plus boueuses et donc les couleurs moins impressionnantes
  • Il y des aires de pic-nic partout autour des bassins alors ramenez votre panier gourmand pour éviter de devoir payer le double du prix au village de Kuang Si
  • Allez-y le plus tôt possible dans la journée pour éviter d’arriver en même temps que les bus de touristes des agences de voyage. Autrement, ça se transforme assez rapidement en parc d’attraction.
  • Ça vaut la peine de passer toute la journée ou au moins 4h sur le site par une belle journée ensoleillée.
  • Prenez des vêtements chauds de rechange.
  • Vous aimez la photographie ? Emmenez votre tripode (ne l’oubliez pas à l’auberge comme nous).

Tad Sae: Des éléphants et des cascades

À 20 kilomètres de la ville de Luang Prabang se situe le parc des cascades Tad Sae, moins accessibles que leur grande soeur Tad Kuang Si mais bien moins envahies par les touristes néanmoins. Comme la journée précédente, un tuk tuk partagé nous récupère de l’esplanade du « night market » sur la route du sud menant à la capitale Vientiane, vers un petit village au bord de la rivière Nam Khan affluant du Mékong, qu’il faut traverser à bord d’une barque traditionnelle dite « à longue queue ». La balade de 5 minutes sur les eaux limoneuses de la rivière bordée par une végétation dense en vaut le détour.

thailand-luang-prabang-tad-sae-waterfall-02043
thailand-luang-prabang-tad-sae-waterfall-01752

Contrairement aux cascades de Kuang Si, les cascades de Tad Sae sont d’autant plus populaires auprès des Laotiens qu’auprès des touristes. Les villageois viennent se rafraîchir en famille en grand nombre surtout en fin de semaine. C’est une excellente opportunité d’observer les coutumes du peuple Lao. Des ponts suspendus et une tyrolienne invitent les plus téméraires à se jeter dans les bassins les plus profonds. Nous sommes en Janvier donc le débit d’eau n’est pas à son maximum. L’eau claire dévale plusieurs niveaux de roches calcaires pour se déverser dans plusieurs bassins aux teintes azures. Quelques plateformes en bambou sont installés sur l’eau pour un pic-nic ou une sieste revigorante bercés par le bruit des différentes chutes d’eau. C’est l’endroit idéal pour relaxer ou simplement pour échapper à la foule de Luang Prabang.

thailand-luang-prabang-tad-sae-waterfall-01771
thailand-luang-prabang-tad-sae-waterfall-01798

La particularité des cascades de Tad Sae est leur proximité au village sanctuaire des éléphants situé à quelques kilomètres. Il est donc possible de faire des balades à travers la jungle entourant les cascades et même de laver ou se baigner avec son éléphant dans les cascades ou dans la rivière Nam Khan. Au pays des milles éléphants, je ne pouvais quand même pas passer à côté de l’opportunité de me baigner avec ces majestueuses créatures, d’autant plus que la contribution financière des touristes permet au sanctuaire privé d’offrir une deuxième chance à des éléphants sauvés de travail d’abattage d’arbres. C’est ici que j’ai pu exaucer le rêve de petite fille de monter à cru sur le dos de ce doux géant alors qu’il se baigne dans un des bassins, accompagné de son mahout qui est à la fois le maître, le guide et le soigneur de l’animal. Que dire ? On se sent petit et chétif et on se sent retomber en enfance. J’ai rit aux éclats et j’avais un sourire niais jusqu’aux oreilles scotché au visage pendant plusieurs heures. Ça m’a rappelé ma baignade à dos de cheval sur une plage paradisiaque du Vanuatu. INOUBLIABLE !

thailand-luang-prabang-tad-sae-waterfall-01998
thailand-luang-prabang-tad-sae-waterfall-01986
thailand-luang-prabang-tad-sae-waterfall-01920
thailand-luang-prabang-tad-sae-waterfall-01858
thailand-luang-prabang-tad-sae-waterfall-01881
thailand-luang-prabang-tad-sae-waterfall-01848

thailand-luang-prabang-tad-sae-waterfall-02076
thailand-luang-prabang-tad-sae-waterfall-02072

Infos Pratiques pour la cascade Tad Sae :

  • Tuk Tuk aller retour: entre 90 000 et 100 000 kips (11$ à 12.5$): Encore une fois, il est préférable d’y aller en groupe pour se partager les frais de transport
  • Traversée de la rivière: 10 000 kips (1.2$). Frais fixe.
  • Droit d’entrée aux cascades Tad Sae: 15 000 kips (2$)
  • Se baigner / randonnée avec les éléphants: entre 80 000 et 120 000 kips (10$ à 15$). Marchandez à fond ! Le meilleur moment pour dénicher un bon deal est en fin de journée juste avant 16h lorsque toutes les agences de voyage ont quittés les lieux.
  • Les cascades de Kuang Si sont plus belles pendant la saison des pluies d’Août à Novembre à cause d’un plus grand débit d’eau. Pendant la saison sèche, certaines chutes et bassins s’assèchent complètement.

Tu aimes cet article ?

Épingle le sur Pinterest !

Les plus belles cascades de Luang Prabang au Laos
Questions ? Utilisez la sections commentaires plus bas. Bon vent !