Oyé Oyé ! À tous les fans finis de la trilogie du « Seigneur des Anneaux » et du « Hobbit« , vous qui avez épluchés tous les volumes des romans de Tolkien, et regardés religieusement plusieurs fois d’affilé les films de Peter Jackson versions longues incluant toutes les scènes coupées avec et sans commentaires du réalisateur, il ne vous reste plus qu’une chose à faire: Un pèlerinage dans la terre du milieu, là ou tout a commencé, à Hobbiton en Nouvelle-Zélande.

À seulement 3h de route d’Auckland dans les prairies verdoyantes de Matamata, se dresse le vrai village des Hobbits, les personnages des romans fantaisistes « best seller » de Tolkien, et le plateau de tournage des adaptations cinématographiques du réalisateur Peter Jackson: l’authentique Hobbiton. Oui, cet endroit féérique existe vraiment.

new-zealand-hobbiton-02076

C’est lors d’un tour de repérage en hélico que l’équipe de tournage déniche ce petit coin de paradis, mais le terrain tant convoité se trouve être une ferme privée d’élevage de moutons tenue depuis des générations par une famille néo-zélandaise. Lorsque le célèbre réalisateur Peter Jackson toqua à la porte d’Alexander, un simple éleveur de moutons pour lui parler du projet de tourner un film de fantaisie sur sa ferme, celui-ci a accepté de les laisser faire quelques « petits aménagements », même s’il a avoué à Peter qu’il pensait que l’histoire du film était « a bit silly », un peu idiote. Il a certainement du changer d’idée lorsque le premier film rapporte plusieurs dizaines de millions de dollars au box-office américain.

new-zealand-hobbiton-02104

Un grand nombre de groupies commencent alors  à déferler régulièrement aux portes de la ferme d’Alexander à la recherche du fameux village des Hobbits. Ce que personne ne savait, c’est que le village original était juste un décor éphémère de film, et qu’il a été détruit aussitôt le tournage fini. Après le succès fulgurant du film, Alexander et son fils ont tout de suite vu une opportunité d’affaire en or et ont exigés que pour la suite des films, le village Hobbiton soit cette fois reconstruit en vrai, avec des matériaux durables pour en faire une sorte de parc d’attraction pour les petits et les grands. Pas bête l’éleveur de moutons, pas bête… Aujourd’hui, la ferme est toujours fonctionnelle, d’ailleurs il est aussi possible de la visiter, de tondre des moutons, ou de donner le biberons à des brebis moyennant des frais conséquents, mais ce qui attire des centaines et des centaines de touristes tous les jours est la visite du village remis à neuf des Hobbits, qui, aidée de la grosse machine marketing hollywoodienne, est devenu l’attraction touristique la plus lucrative de la région.

new-zealand-hobbiton-02096
new-zealand-hobbiton-02152

On contribue à remplir un petit peu plus les poches d’Alexander et Peter en achetant notre billet d’entrée à près de 100$ la personne. Aie ça fait mal ! On nous embarque ensuite dans un gros bus de style Disneyland qui nous transporte au coeur de la vallée d’un vert fluo presque irréel. Nous ne sommes pas fans des tours de groupe organisés mais c’est la seule façon de visiter le village. Impossible de le faire en indépendant. C’est dommage. Allez, on se sacrifie pour cette fois. La visite guidée dure environ 2h30, pendant lesquels on plonge dans ce monde de fantaisie, en visitant les petites maisons adorables de Frodon, Bilbo, Sam, et les autres Hobbits, et les endroits de tournage de certaines scènes phares des films que notre guide se faisait un plaisir de rejouer.

new-zealand-hobbiton-02149
new-zealand-hobbiton-02110
new-zealand-hobbiton-02210
new-zealand-hobbiton-02192
  
new-zealand-hobbiton-02187
new-zealand-hobbiton-02177
new-zealand-hobbiton-02175
new-zealand-hobbiton-02163
new-zealand-hobbiton-02112
new-zealand-hobbiton-02162
new-zealand-hobbiton-02219

On en apprend aussi sur Peter Jackson et son obsession de la perfection qui a poussé son équipe de production à faire des choses complètement démentes pour satisfaire sa maniaquerie. Ainsi, ils ont du rajouter des feuilles façonnées une à une à la main à certains arbres pour les rendre touffus et uniformes. Ils ont fait pousser de la moisissure pour faire vieillir le bois. Ils avaient des guetteurs dont le seul job était de vérifier à l’aide de longues vues qu’il n’y a jamais rien à l’horizon, pas d’avion, pas de voiture, rien qui n’est pas à sa place etc. Cette attention au détail presque maladive est la raison pour laquelle ces films sont des chefs d’oeuvre du 7ème art.

new-zealand-hobbiton-02124
new-zealand-hobbiton-02218
new-zealand-hobbiton-02129
new-zealand-hobbiton-02139
new-zealand-hobbiton-02242
new-zealand-hobbiton-02160

La visite se termine par un pot au « Green Dragon« , le célèbre pub des Hobbits, autour d’un bon feu. On ne peut qu’être impressionnés par toute cette mise en scène pensée au détail près. Nous exploration de la terre du milieu ne va pas s’arrêter là. Prochaine destination: Mordor !

new-zealand-hobbiton-02265
new-zealand-hobbiton-02283
new-zealand-hobbiton-02286
new-zealand-hobbiton-02290
new-zealand-hobbiton-02282
new-zealand-hobbiton-02295