Si on m’avait dit il y a quelques mois que je dormirais à l’arrière d’une van comme une SDF dans un des pays les plus riches et développés au monde, je me serais cru dans un cauchemar. Pourtant, c’est précisément ce qu’on a fait sur les 2500 kilomètres de la côte nord-est du continent Australien, et non, nous n’étions pas pris en otage, nous avons consentis de plein gré et nous avons même payé cher pour vivre dans une camionnette baba cool de l’époque yéyé alors qu’on explore le magnifique état du Queensland.

Retrouvailles à Brisbane, la ville modèle ?

Lorsqu’on atterrit à Brisbane , c’est la première fois depuis 6 mois qu’on voyage que quelqu’un nous attend à l’aéroport. C’est tellement réconfortant de voir les visages familiers de nos amis Lisa et Peter, un couple d’Australien qu’on avait rencontré en croisière aux îles Galapagos, et de se retrouver dans un semblant de chez-soi après autant de temps en vadrouille. Je ne sais pas si le fait d’arriver d’un séjour d’un mois à l’arrache au Vanuatu y a contribué pour quelque chose, mais après seulement quelques heures à Brisbane, nous sommes déjà sous le charme de la ville. Un plan urbain moderne et structuré, de belles infrastructures fonctionnelles d’une propreté irréprochable, une scène culturelle vibrante, la proximité à la mer, le climat parfait à longueur d’année, une ville assez grande pour avoir une économie florissante en santé, assez petite pour garder une atmosphère humaine et conviviales, difficile de faire mieux.

australia-brisbane-08092
australia-brisbane-08120
australia-brisbane-08124

Mike commence déjà à scanner les offres d’emploi avec le wifi gratuit de Streets Beach, pendant que j’essai les saveurs de crème glacé à l’azote liquide. On fait ensuite le baptême des pubs Aussie de Fortitude Valley et en soirée, on se prépare un festin de carnivores sur le barbecue gratuit de Kangaroo Point, en observant les prouesses athlétiques des alpinistes en herbe qui escaladent la falaise avec une vue panoramique sur le skyline de la ville. L’odeur alléchante de nos merguez australiennes devait être un vrai supplice pour eux qui brûlent leur calories pendant qu’on s’en goinfre. Oui, j’ai bien dit barbecue gratuit. Il y a des barbecues électriques gratuits placés stratégiquement partout en Australie pour l’usage de tous, si si !

australia-brisbane-08044
australia-brisbane-08014
 
australia-brisbane-08039
australia-brisbane-08067
australia-brisbane-08034
australia-brisbane-08130

Bon, il est temps de quitter cette jungle urbaine pour retourner sur la route. Cette fois, nous tenons à être tout à fait autonomes et libres dans nos déplacements pour pouvoir profiter pleinement de ce pays continent. Nos recherches web portent fruit et on trouve le deal du siècle : une petite camionnette modifiée pour se transformer en chambre à coucher à seulement 25$ par jour. Nos fans Facebook ont votés pour l’appeler « Van Gogh ». Pour les deux prochaines semaines, Van Gogh sera notre voiture, notre lit, notre cuisine et notre salle à manger.

australia-queensland-airlie-beach-09101

Sable d’or sur la Sunshine Coast

On commence notre roadtrip en longeant la Sunshine Coast vers le nord. C’est simple, la Sunshine Coast c’est, comme son nom l’indique, des centaines et des centaines de kilomètres de belles plages de sable doré, la plupart aménagées à la perfection avec salles de bain, douches, barbecues et tables de picnic et une myriade de restaurants, cafés, bars, hôtels et boutiques en tous genres. Tout est beau, tout est parfait, c’est un peu trop civilisé à notre goût. On se contente de traverser ces villages vacances tout droit sortis des brochures, à la recherche d’un spot plus authentique.

australia-queensland-rainbow-beach-08227

On trouve notre bonheur au minuscule petit village de Rainbow Beach, un sanctuaire pour backpackers, avec une belle plage aux différentes teintes de sable, et des chemins de randonnée à travers la forêt et les falaises de dunes de sable. C’est juste parfait pour notre première nuit… à l’arrière d’un van… sur une plage. Qui dit mieux ?

australia-queensland-rainbow-beach-08228
australia-queensland-rainbow-beach-08181
australia-queensland-rainbow-beach-08182
australia-queensland-rainbow-beach-08188
australia-queensland-rainbow-beach-08207
australia-queensland-rainbow-beach-08143

Safari aux baleines à Hervey Bay

La dernière fois qu’on a tenté de nager avec des baleines au Royaume de Tonga, c’était un fiasco total, mais cette fois, on nous dit qu’à Hervey Bay, la rencontre des baleines est garantie, argent remis. Nous prenons donc la route vers Hervey en espérant embarquer sur un petit bateau à la rencontre de ces mammifères marins géants. Nous arrivons à la marina tout juste à temps pour dénicher deux places à un prix réduit de dernière minute sur un speedboat. On peut difficilement contenir notre excitation. Il ne se passe même pas une heure qu’on aperçoit des jets d’eau surgir de l’eau calme, presque placide, puis les dos des baleines qui font surface gracieusement pour reprendre leur respiration. Les eaux d’Hervey Bay grouillent de vie. On passe quelques heures à observer les mamans baleines craintives, leurs petits joueurs, et les ados un peu plus frimeurs qui font des pirouettes dans l’air et qui s’éclaboussent à notre passage comme pour nous impressionner. Et ça marche ! C’est le genre d’expérience qui vous rend plus humble et complètement en amour avec la nature sauvage.

australia-queensland-hervey-bay-08302
australia-queensland-hervey-bay-08365
australia-queensland-hervey-bay-08380
australia-queensland-hervey-bay-08488

Au retour, on longe la côte de Fraser Island, ou K’gari qui signifie paradis dans la langue des aborigènes. C’est la plus grande île de sable du monde, patrimoine de l’Unesco, et un véritable paradis pour les amateurs de tout-terrain et de camping sauvage. Mais il faut avoir les moyens d’aller jouer à Jurassic Park sur l’île Fraser, à travers les pistes et dunes de sable, les forêts tropicales, les lacs multicolores, les mangroves et la faune abondante de dingos (chiens sauvages), tortues, wallabies, dauphins, baleines et mêmes crocodiles. Notre Van Gogh ne nous permettra pas d’aller explorer l’île. On se garde celle aventure pour la prochaine fois qu’on reviendra en Australie.

australia-queensland-hervey-bay-08523
australia-queensland-hervey-bay-08536
australia-queensland-hervey-bay-08543
australia-queensland-rainbow-beach-08156

La vie de fermier à Bendaburg

On continue ainsi la route en s’enfonçant dans le « coutryside » à travers les champs interminables de canne à sucre, fraises et autres fruits tropicaux dans la région de Bendaburg. Nos amis Lisa et Peter passent la fin de semaine ici en compagnie des parents à Lisa qui tiennent une petite fermette de fruits de la passion. Lisa nous invite généreusement à venir fêter l’anniversaire de son frère en leur compagnie et de nous faire découvrir sa terre natale pendant le weekend. Les australiens sont comme les québécois lorsqu’il s’agit de faire la fête, très bons vivants, chaleureux, et assez bruyants :)

australia-queensland-airlie-beach-09065
australia-queensland-airlie-beach-08721
australia-queensland-bundaburg-08605
australia-queensland-bundaburg-08567
australia-queensland-bundaburg-08598
australia-queensland-bundaburg-08589

Atmosphère bohème à Airlie Beach

Nous prenons la route vers Airlie Beach sous une pluie torrentielle en s’arrêtant à Agnes Water pour la nuit. C’est notre première nuit dans un camping payant qu’on a choisi uniquement parce qu’il faisait déjà nuit, qu’il pleuvait des cordes, et qu’on ne savait pas trop ou stationner pour dormir en se sentant en sécurité. Aussi, nous avons vu notre premier kangourou… d’un peu trop prêt. Il se serait retrouvé sur notre pare-brise si Mike ne l’avait pas évité de justesse. On nous avait pourtant prévenu qu’il y avait pleins de kangourous suicidaires surtout aux premières et dernières lueurs de la journée. On est quand même contents d’en avoir enfin vu un, vivant, mais on ne prendra plus jamais la route le soir. Leçon apprise !

australia-queensland-bundaburg-08593

Heureusement, le ciel s’est dégagé dès le lendemain alors qu’on poursuit la route. Plus on roule vers le nord et plus le climat et les paysages commencent à ressembler à ceux des îles tropicales du pacifique. Nous avons trouvés la route longue, mais le paysage qui nous accueille à l’arrivée valait tous les kilomètres parcourus.

australia-queensland-airlie-beach-08663
australia-queensland-daintree-national-park-09311

Airlie Beach est une petite ville côtière très charmante construite autour de plusieurs plages ourlées de palmiers, des corniches, des parcs, des restaurants sur front de mer et une magnifique marina, avec bien entendu des barbecues gratuits partout, pour notre grand plaisir. Tout est cher et souvent bondé de touristes mais se réveiller tous les jours sur ce panorama vaut tout l’or du monde.

australia-queensland-airlie-beach-08655
australia-queensland-airlie-beach-08643

Ce qui est étrange c’est que malgré la chaleur intense et la beauté idyllique des plages aux couleurs bleu azur qui invitent à la baignade, presque personne n’est à l’eau.  Nous allons comprendre que cette beauté abrite toutes sortes de bestioles qui attaquent, piquent, brûlent ou mangent les humains, incluant les micro méduses, les crocodiles de mer ou les requins. Sympa ! Du coup, plusieurs villes au Queensland ont construits des lagons ou de grandes piscines artificielles en ville en front de mer pour faire bronzette et trempette tout en évitant de se transformer en casse-croûte.

australia-queensland-airlie-beach-09078
australia-queensland-airlie-beach-08648

Le barbecue et la douche sur la plage deviennent nos spots de prédilection durant la journée. Par contre, à un endroit aussi touristique, impossible de trouver un camping gratuit pour passer la nuit. Mais la vie est bien faite. On rencontre par hasard un couple de vrais Aussies, Sam et Joolie avec lesquels on se lie d’amitié et qui vont nous inviter à se parquer à l’arrière de leur maison de campagne pour quelques jours. Ils habitent à quelques kilomètres de la ville avec leurs deux ados, leurs deux chiens, leur chat, leur grenouille, leur iguane, leur serpent, et maintenant nous deux SDFs dans leur cour externe.

australia-queensland-daintree-national-park-09220

Croisière aux Whitsunday Islands

Airlie Beach c’est aussi la porte de l’archipel des Whitsundays, ces 74 îles vierges au nord de la Grande Barrière de Corail, et une des destinations les plus prisée du pays, accessible uniquement par bateau ou par avion. À défaut de pouvoir se payer le voilier de luxe pour naviguer pendant plusieurs jours comme des stars aux larges de la mer de corail, on décide d’embarquer dans le speedboat Ocean Rafting, avec un groupe de jeunes ahuris pour une journée de snorkeling, baignade, randonnée et dorage au soleil. Cette journée va s’avérer être une des plus belle journée de soleil et de plage que nous avons eu en voyage, avec des rencontres incroyables, des paysages à couper le souffle, et une ambiance de malade. Si vous vous sentez prêts à vous évader au paradis, consultez mon article complet sur cette escapade dans un endroit de rêve.  Non ce n’est pas un filtre Instagram. Oui ce sont les vrais couleurs de l’eau et du sable.

australia-queensland-airlie-beach-08794
australia-queensland-airlie-beach-08777
australia-queensland-airlie-beach-09033
australia-queensland-airlie-beach-08948
Great-Barrier-Reef-Diving-8729

Des émotions fortes à Conway Beach et Mission Beach

J’ai jamais vu autant de plages au mètre carré, toutes aussi belles les unes que les autres. À seulement 25 minutes de route d’Airlie, nous sommes à Conway Beach, une plage tranquille très venteuse, avec de grosses marrées qui favorisent la pratique des sports de voile, allant du kitesurfing  au windsurfing au blowkarting. Blowkarting ? Il faut qu’on essaie ça. C’est un retour en enfance garanti. Ça va vite ces petits engins surtout lorsqu’il y a de grosses bourrasques de vent. J’ai appris ça à mes dépens en me pétant la gueule bien sûr. Pas de bobo, juste trop la honte. Mike était crampé. Pour ceux qui sont dans les parages et qui veulent s’essayer, contactez Steph !

australia-queensland-airlie-beach-08683
australia-queensland-airlie-beach-08687

Mission Beach plus au nord est une ville animée au beau milieu d’une forêt tropicale, entourée de plantations de bananes et cannes à sucre. C’est le choix de prédilection pour les amateurs de sensations fortes, qui se déversent ici en grand nombre pour essayer le saut en parachute et le rafting sur la Tully River. Nous sommes seulement de passage à Mission Beach, assez pour goûter aux joies de la plage et observer les parachutistes atterrir sur son sable doré pendant qu’on se prélasse au soleil. Elle est pas belle la vie !

australia-queensland-airlie-beach-09123
australia-queensland-airlie-beach-09128

En poursuivant la route vers Cairns, on garde les yeux grands ouverts en espérant peut-être apercevoir les Cassowary (ou Casoar), ces drôles d’oiseaux préhistoriques difformes et colorés, de la taille d’une autruche et tout aussi incapable de voler. Les Casoars sont une espèce en voie d’extinction. Il n’en reste qu’environ 1000 dans le monde et Mission Beach en compte 40 à l’état sauvage dans ses forêts avoisinantes, soit la population la plus dense d’Australie. Nous n’allons pas en croiser cette fois. Pour ceux qui serait intéressés à les traquer, le meilleur moyen est de partir en randonnée dans la forêt aux petites heures du matin, mais il faut rester vigilant. Comme presque toutes les bêtes en Australie, les Casoars ne sont pas très commodes et n’hésiteront pas à attaquer.

australia-queensland-daintree-national-park-09211

Plongée dans la Grande Barrière: Cairns ou Port Douglas ?

Je suis tellement privilégiée. Fraîchement certifiée PADI Open Water, et déjà plusieurs plongées mémorables à mon actif, dans les spots les plus convoités au monde: Le festin des requins aux Fidji, une épave de la seconde guerre mondiale au Vanuatu, et maintenant la plus grande barrière de corail au monde en Australie. Tellement grande qu’il est difficile de choisir son spot de plongée. Tous et chacun ont une opinion sur LE meilleur spot, et LA meilleure porte d’entrée pour aller explorer les récifs. Cairns est le point de départ le plus populaire, mais Port Douglas, un peu moins achalandé, est encore plus proche des récifs extérieurs. Nous dénichons les deux dernière places sur un beau catamaran au départ de Port Douglas.

La route entre Cairns et Port Douglas est absolument à tomber par terre. GoPro sur le capot, nous sillonnons les virages sinueux de cette route nationale à deux voies, en nous arrêtant presque à tous les tournants pour admirer les paysages époustouflants.

australia-queensland-daintree-national-park-09323
australia-queensland-daintree-national-park-09309
australia-queensland-daintree-national-park-09314
australia-queensland-daintree-national-park-09367
australia-queensland-daintree-national-park-09371
australia-queensland-daintree-national-park-09366

Nous sommes à Port Douglas juste à temps pour embarquer sur notre catamaran pour aller plonger la « Great Barrier Reef ». Pas de temps à perdre. À l’abordage ! Le récit et les photos de nos plongées dans les fonds marins de la plus grande structure vivante sur Terre sont par ici. 

Great-Barrier-Reef-Diving-Calypso-09178
Great-Barrier-Reef-Diving-9620

Pour notre dernière nuit aux alentours de Port Douglas, on fait dodo dans un superbe terrain de camping gratuit, situé sur une belle plage au sable doré, et tellement bien aménagé que ça a l’air bien trop beau pour être vrai. Barbecues et tables de pic-nic impeccables, toilettes et douches immaculés, une vue de choix sur les lever et coucher de soleil spectaculaires. On ne sait toujours pas quelle était l’arnaque. Il y en avait peut-être juste pas…

australia-queensland-port-douglas-09143
australia-queensland-port-douglas-09144
australia-queensland-port-douglas-09146
australia-queensland-port-douglas-09147

Le meilleur de la forêt tropicale à Cape Tribulation

Nous sommes trop en amour avec le Queensland. Nous décidons de rouler jusqu’au Cape Tribulation, le point le plus au nord qui marque la fin de la route goudronnée. Il faut traverser la rivière avec un ferry avant d’entrer dans le Daintree National Parc. On en a vu des forêts humides, mais celle-ci est particulièrement photogénique. La Daintree Rainforest a été classée au patrimoine mondial afin de protéger son écosystème fragile abritant une faune et une flore des plus riches. On sait qu’on est en Australie lorsqu’on voit de magnifiques perroquets multicolores alignés comme des pigeons sur les fils électriques. Et on sait qu’on est en Australie lorsqu’au milieu d’une nature paradisiaque, il y a des panneaux qui nous avertissent de faire gaffe à tous les animaux sauvages qui veulent avoir notre peau. Pas très rassurant…

australia-queensland-daintree-national-park-09295
australia-queensland-airlie-beach-08657
australia-queensland-daintree-national-park-09256
australia-queensland-daintree-national-park-09258
australia-queensland-daintree-national-park-09238
australia-queensland-daintree-national-park-09253
australia-queensland-daintree-national-park-09264
australia-queensland-daintree-national-park-09265

Avant de quitter le parc, il fallait qu’on essaie les fameuses crèmes glacées faite maison à partir des fruits tropicaux de la saison. C’est exquis. On confirme: Un stop au Daintree Ice Cream Company est un must !

australia-queensland-daintree-national-park-09226
australia-queensland-daintree-national-park-09231
australia-queensland-daintree-national-park-09223

Au revoir le Queensland !

2500 kilomètres et 12 jours plus tard, c’est déjà le moment de quitter notre Van Gogh. Ça fait tout bizarre. Lorsqu’on n’a rien, on se rattache aux plus petites choses qui nous donnent un semblant de stabilité. Ironiquement, notre semblant de stabilité était notre van. On passait la nuit tous les soirs dans un endroit différent mais toujours dans le même « chez-nous ». Notre aventure au Queensland s’achève ici et une autre commence dans le « red center » australien. On s’envole vers Alice Springs, la porte du désert. T’embarques ?

Bon vent !

australia-queensland-daintree-national-park-09282
australia-queensland-airlie-beach-08613