Les eaux du petit archipel du Vanuatu sont le paradis pour les aventuriers à la recherche de leur fix d’adrénaline avec certains des meilleurs spots de surf, de kite, de rafting et de plongée au monde, mais elles peuvent tout aussi bien être le paradis de la farniente dans des décors paradisiaques aux cinquante nuances de bleu, tout droit sortis de nos plus beaux rêves. Entre plages désertes, lagons, et cascades, nous vous faisons découvrir quelques-unes des activités anti-stress des eaux du Vanuatu ne nécessitant qu’un bikini, de la crème solaire à haut SPF, et un esprit rêveur, ni plus ni moins.

Tons de bleu turquoise sur l’île d’Efate

L’île principale d’Efate est souvent le point d’entrée de la majorité des visiteurs internationaux et bien souvent la seule île visitée lors d’un séjour au Vanuatu. Lorsque nous atterrissons à l’aéroport de Port Vila, la capitale, nous ne savons pas trop à quoi nous attendre dans ce petit archipel méconnus du Pacifique. Il va s’avérer qu’hormis les circuits touristiques bien tracées, l’île regorge de secrets bien gardés bien que surprenament accessibles.

Nager à dos de cheval dans une plage déserte

L’idée fait rêver n’est ce pas ? Le club Hippique, à seulement 10 minutes de la ville de Port Vila, transforme ce souhait en réalité. Il n’y a pas grand chose qui se compare au sentiment de liberté qu’on ressent lorsqu’on chevauche à cru une belle monture dans les eaux limpides d’une plage paradisiaque juste pour nous. Si l’idée vous plaît, en voici le récit complet.

vanuatu-port-vila-club-hippique-05207

Plonger dans un aquarium tropical naturel à l’île Hideaway

Sans s’encombrer de gros équipements de plongée, sans embarquer sur un bateau, juste à quelques mètres du rivage de votre propre plage privée. C’est possible sur l’île Hideaway à quelques minutes seulement du centre ville de Port Vila, accessible par une courte traversée de 5 minutes à bord d’un « ferry » gratuit qui fait l’aller retour à longueur de journée. Ça ne peut pas être plus simple. Masque et tubas et quelques coups de palmes plus tard à partir du rivage de l’île et nous sommes déjà entourés d’un jardin de corail vivant abritant des milliers de poissons tropicaux colorés curieux et inquisiteurs. L’abondance et la diversité de la vie marine est impressionnante étant si proche du rivage et de toute l’activité humaine autour. Pourtant, l’endroit ne paie pas de mine aux premiers abords. L’eau est bleu grisâtre tachetée de quelques patates de coraux noirs, pas particulièrement invitante. La magie commence dès qu’on met la tête sous l’eau. L’endroit a été déclaré sanctuaire marin maintenant protégé par le gouvernement.

vanuatu-port-vila-underwater-nemo
vanuatu-santo-allan-power-ss-coolidge-3rd-party-047

Petit fait cocasse: Il est possible d’envoyer des cartes postales « waterproof » à travers une boite aux lettres sous-marine qui est vidée tous les jours par un facteur qui doit plonger à quelques mètres pour récupérer nos précieux messages. Quel boulot de merde quand même :)

vanuatu-underwater-post-office-port-vila-8755

L’île de Hideaway appartient à l’hôtel du même nom et vous pouvez donc choisir d’y rester pour quelques jours à un prix vraiment raisonnable qui inclut l’hébergement, un petit déjeuner copieux, le wifi et l’équipement de snorkelling pour explorer les fonds marins autour de l’île autant qu’on le veut. C’est notre endroit coup de coeur à Port Vila.

Faire bronzette sur le sable blanc de l’île de Pelé

Contrairement à ce que laissent croire les brochures de voyage, les belles plages au sable fin blanc ne sont pas à chaque coin de rue sur les îles du Pacifique. Les rivages sont souvent des plages de coraux, de coquillages ou de rochers volcaniques, pas très clémentes sur les pieds nus, parfois même pas propices à la baignade en marée basse. Ce n’est pas le cas de la plage entourant l’île de Pelé à quelques kilomètres aux larges d’Efate. Nous avons décidé d’aller explorer l’île avec l’équipe d’Evergreen Tours, une équipe dynamique de locaux qui ont su se bâtir une réputation aux travers de toute la panoplie d’agences de voyage et tours opérateurs étrangers. Voici le récit de notre découverte de ce secret bien gardé.

vanuatu-port-vila-evergreen-07053

vanuatu-port-vila-evergreen-07001

Se doucher dans les cascades de Melé

On pensait devoir souffrir pour arriver aux cascades romantiques de Melé, qui à voir les photos, semblent être dans un cadre sauvage accessible uniquement après plusieurs heures de randonnée aux fins fonds d’une forêt tropicale vierge. Détrompez-vous ! C’est l’endroit parfait accessible aux plus fainéants d’entre nous, tout en ayant préservés son authenticité et son charme naturels. À l’entrée, les enfants du village se rafraîchissent dans un des bassins ouvert au public. Leur bonne humeur est contagieuse.

vanuatu-port-vila-evergreen-07125
vanuatu-port-vila-evergreen-07130
Le chemin qui traverse le bois est juste assez aménagé pour faciliter la traversée des cours d’eau, sans compromettre la beauté brute du site. Après une courte balade très plaisante d’une trentaine de minutes, on arrive aux pieds des cascades qui se déversent gracieusement dans plusieurs petites piscines naturelles aux couleurs émeraudes. Les gros rochers polis par la force de l’eau servent de toboggans pour se laisser glisser dans l’eau fraiche déferlante. Certains jets d’eau sont suffisamment forts pour vous dénouer le dos. Il n’y a pas beaucoup de choses dans le monde qui se comparent à l’effet relaxant d’une cascade, vous ne pensez pas ?

vanuatu-port-vila-evergreen-07135
  
vanuatu-port-vila-evergreen-07139
vanuatu-port-vila-evergreen-07154
vanuatu-port-vila-evergreen-07178
vanuatu-port-vila-evergreen-07169
vanuatu-port-vila-evergreen-07192

Tons de bleu azure sur l’île de Santo

L’île d’Espiritu Santo, Santo pour les intimes est un aimant pour aventuriers intrépides. Nous y avons plongés dans une épave de la seconde guerre mondiale, et nous avons exploré ses kilomètres de forêt sauvage, grottes et canyons. Nos pauvres coeurs et nos pauvres muscles endoloris avaient besoin de répit de toutes ces émotions fortes, d’autant plus qu’on nous dit que l’île est aussi reconnue comme une station balnéaire pour les australiens et néo-zélandais en quête de repos dans un cadre paradisiaque. Évidemment, il est possible de lézarder au soleil sur les plages manucurées des petites îles privées luxueuses qui entourent Santo, mais il y a aussi selon nous de bien meilleures cures anti-stress.

Se balancer dans les eaux limpides des « blue hole »

Un « blue hole » ? Qu’est ce que c’est ? Sur l’île de Santo au Vanuatu, ce sont des piscines naturelles d’une beauté perturbante formées par des flux d’eau souterrains et teintées d’un bleu électrique hypnotisant presque surnaturel. Il y a plusieurs « blue hole » sur l’île de Santo chacun avec sa particularité et sa palette de bleu bien distincte. Pour les partisans du moindre effort auxquels s’adresse cet article, faites comme nous et allez visiter en pirogue le « blue hole » Riri !

vanuatu-santo-riri-riri-blue-hole-07908

vanuatu-santo-riri-riri-blue-hole-07883

Se baigner à Champagne Beach

Juste le nom fait rêver n’est ce pas ? Champagne Beach qui tire son nom de la couleur de son sable est la plus belle plage sur l’île de Santo. Il n’y a pas grand chose à faire sur ce croissant de plage privé à part lézarder au soleil, se baigner, puis lézarder au soleil. Ça me semble être un très bon plan pour la journée.

vanuatu-champagne-beach-santo-05137

Voilà, que pensez-vous de cette sélection ? Avez-vous une activité de farniente préférée ? Partagez votre avis dans la section commentaires ci-bas !

Bon vent !