Un « blue hole » ? Qu’est ce que c’est ? Sur l’île de Espiritu Santo au Vanuatu, ce sont des piscines naturelles d’une beauté perturbante formées par des flux d’eau souterrains et teintées d’un bleu électrique hypnotisant presque surnaturel. Il y a plusieurs « blue hole » sur l’île Espiritu Santo chacun avec sa particularité et sa palette de bleu bien distincte. Nous avons visité le « blue hole » Riri. Pourquoi ? Parce que le nom est rigolo !
L’île Espiritu Santo au nord du Vanuatu regorge de secrets. Après avoir exploré une grotte sacré au fond de la jungle, plongé dans les abysses d’une épave perdue de la seconde guerre mondiale, nous voici en route vers un des nombreux trous bleus si caractéristiques de cette région de l’archipel.

L’excursion commence par une navigation paisible sur les eaux placides aux couleurs émeraudes de la rivière Riri à bord d’une pirogue traditionnelle. Un jeune homme bien portant fait tout le travail de ramage, on n’a pas à lever le petit doigt. On se contente de s’asseoir confortablement, relaxer et se laisser glisser sur la rivière à l’ombre des feuillages touffus de la forêt pluvieuse, bercés par le ruissellement de l’eau, le gazouillement des oiseaux tropicaux et le son rythmé du mouvement de rame. L’eau est si transparente qu’on semble flotter en apesanteur. Cet endroit est d’une beauté déchirante et d’une sérénité sanctuaire, un calme seulement brièvement interrompu par notre rameur qui doit évacuer l’eau qui s’infiltre dans le canoë avec un seau improvisé pour nous éviter de couler. En effet, les canoës traditionnels sont taillés dans un tronc d’arbre poreux qui flotte très bien, mais qui n’est pas étanche. C’est marrant !

vanuatu-tanna-rocky-ridge-06664
vanuatu-santo-riri-riri-blue-hole-07689
vanuatu-santo-riri-riri-blue-hole-07694
vanuatu-santo-riri-riri-blue-hole-07715
vanuatu-santo-riri-riri-blue-hole-07717
vanuatu-santo-riri-riri-blue-hole-07737
vanuatu-santo-riri-riri-blue-hole-07740
vanuatu-santo-riri-riri-blue-hole-07765
À l’approche du trou bleu, les couleurs vertes émeraudes du cours d’eau virent graduellement vers le bleu. La rivière se termine en cul de sac dans un gros plan d’eau d’une propreté et d’une clarté tellement surprenantes et d’un bleu tellement éclatant qu’on jurerait qu’on y a rajouté de la Javel en plus d’un colorant artificiel. Et pourtant, cette belle texture et cette couleur électrique sont le résultat d’un phénomène chimique tout à fait naturel, un mélange de minéraux lorsque l’eau salée de l’océan s’infiltre a travers la structure corallienne du continent, pour se mélanger à l’eau douce des rivières parfaitement pure. Le résultat ? Un jardin d’eden !

vanuatu-santo-riri-riri-blue-hole-07910
vanuatu-santo-riri-riri-blue-hole-07908
vanuatu-santo-riri-riri-blue-hole-07902
vanuatu-santo-riri-riri-blue-hole-07907

Les locaux ont accrochés des cordes à Tarzan aux arbres qui servent comme des sortes de tyroliennes pour se balancer dans l’eau limpide kaléidoscopique, à partir de plusieurs promontoires. C’est le retour en enfance pour Mike qui refuse catégoriquement de sortir de l’eau, sauf pour s’y jeter à répétition. Heureusement qu’on avait une limite de temps sinon on y aurait passé la nuit.

vanuatu-santo-riri-riri-blue-hole-07883
vanuatu-santo-riri-riri-blue-hole-07885
vanuatu-santo-riri-riri-blue-hole-07867
vanuatu-santo-riri-riri-blue-hole-07911
vanuatu-santo-riri-riri-blue-hole-07918
vanuatu-santo-riri-riri-blue-hole-credit-07673

Comment se rendre au blue hole Riri sur l’île Espiritu Santo ?

les trous bleus de l’île Espiritu Santo sont situés le long de la route qui longe la côte est, entre Luganville et Champagne beach au nord. Pas besoin de se joindre à un tour organisé de groupe pour se rendre au blue hole Riri. Il suffit de prendre un taxi, d’engager un guide local ou de faire du pouce à partir de Luganville pour se rendre une quinzaine de minutes plus tard à l’embarcadère des canoës traditionnels. On paie les droits d’entrée aux proprios et on choisi notre pirogue. Aussi simple que ça.Presque toutes les terres au Vanuatu sont des terrains privés donc ne vous aventurez pas n’importe où sans engager la conversation avec les locaux.

Bon vent !

Tu aimes cet article ?

Épingle le sur Pinterest !

Blue hole sur l'île d'Espiritu Santo au Vanuatu