Le titre évoque un film de Steven Spielberg ou une BD de Picsou car effectivement, on se sentait comme de grands aventuriers en expédition dans un cadre enchanteresque ou il fallait traverser à la marche jungle, ponts suspendus, cascades, rivières et marais, pour arriver à la plus grande et la plus sacrée des grottes du Vanuatu, sur l’île de Espiritu Santo.

Elle s’appelle la grotte du millénaire ou « Millenium Cave, » parce qu’elle a été découverte en l’an 2000 (c’est aussi simple que ça). Elle est située au fin fond de la jungle sur les terres d’une communauté vanuataise qui a réussie très récemment à fonder son propre eco-tour géré par le benjamin du chef du village, et administré par toute la famille. Cela ne fait que 2 ans qu’ils sont en opération et ils ont déjà pu construire 2 écoles maternelles avec les profits. Une activité créé, gérée, et fructifiée par la communauté locale, on aime ça et on adhère.

Nous quittons ainsi la petite ville pleine de vie de Luganville pour très rapidement troquer le sentier côtier pavé pour une piste boueuse et sinueuse de plus en plus défoncée plus on se dirige vers l’intérieur de l’île. Durant notre rally bien mouvementé, on découvre qu’il y a des traces du passage des américains lors de la seconde guerre mondiale un peu partout. Nous empruntons ainsi une ancienne piste d’atterrissage d’avions dont le tarmac autrefois lisse et pimpant n’est plus maintenant qu’un champs de nids de poule au travers desquels il faut slalomer. Ça nous rappelle étrangement les routes bosselées et perforées de Montréal. Ha un vent du pays !

Une bonne heure de route cahoteuse plus tard et après avoir échappés de justesse à quelques enlisements, nous arrivons au premier village ou nous sommes accueillis par nos guides, de jeunes gaillards du village qui pètent la forme. La marche dans cette forêt tropicale dense s’avère être bien sportive et les pluies torrentielles récentes ont rendu le sol, les escaliers de fortune taillés dans la roche, les échelles en bois, et les ponds de bambous, bien boueux et très glissants. Heureusement qu’on a enfilés nos chaussures de trek anti-dérapantes. Nos guides, eux, traversent avec une facilité exemplaire toutes les embûches sur notre passage, pieds nus. La grande classe !

Randonnée dans la jungle en route vers le millenium cave
randonnée dans la jungle en route vers le millenium cave
pont de bamboo en route vers la grotte du millenium cave

Au village de Vunaspef, à 30 minutes de marche plus loin à travers une jungle dense et des plantations de cocotiers et autres fruits et légumes tropicaux, on rencontre les autres membres de la communauté qui nous accueillent chaleureusement avec de grands sourires édentées, une particularité du peuple du Vanuatu, ce peuple élu 2 fois le plus heureux de la planète selon l’indexe d’un groupe environnementaliste mondial, et aux vues de tous les visages souriants et invitants qu’on rencontre, on ne peut qu’être d’accord avec ce classement. Ici, nous recevons un briefing sur l’aventure qui nous attend, nous sommes munis de vestes flottantes, de torches « waterproof » et couplés avec d’autres accompagnateurs qui vont s’occuper de porter nos sacs lorsqu’on sera submergés dans l’eau.

villageois sur la route du millenium cave
brief du circuit du millenium cave

village de vinaspef
village de vinaspef
village de vunaspef

En plus de parler 5 dialectes locaux, nos guides sont parfaitement bilingues (français et anglais) ce qui rend la randonnée de 2h d’autant plus intéressante. Sur le chemin, ils prennent le soin de nous pointer du doigts les plantes venimeuses et leurs équivalentes en plantes médicinales, les fleurs cérémoniales, les tubercules et autres plantes comestibles, ainsi que les racines, lianes et arbres utilitaires. Ça nous remet un peu dans l’ambiance du trek en Amazonie équatorienne qu’on a fait quelques mois auparavant, mais cette fois, avec une touche typique des îles et en français svp.

mike dans la jungle
arbre utilisé dans les bungy jump du pentecost
fleur de la forêt tropicale

La grotte est évidemment un lieu culte sacré entouré d’histoires magiques. Avant d’y pénétrer pour la première fois, il faut s’introduire aux esprits qui y résident et apaiser leurs craintes en se peinturant le visage à l’argile rouge de plusieurs symboles représentant l’eau, les chauve-souris, les pierres et autres éléments caractéristiques de cet endroit lugubre. Une dame assez aigrie dans notre groupe refuse catégoriquement de se badigeonner le visage de cette terre rougeâtre, chose qu’elle juge grotesque, mais malgré son entêtement, les guides insistent pour qu’elle respecte leur rituel, ce qu’elle finit par faire en râlant à tue-tête. Un gros malaise s’installe. Certains touristes nous font honte parfois.

peinture à l'argile avant de rentrer dans la grotte du millenium cave
peintures avant de rentrer dans la grotte millenium cave
peintures avant de rentrer dans la grotte millenium cave
peintures avant de rentrer dans la grotte millenium cave

Maintenant que les introductions aux esprits du lieu sont faites, on ne risque plus rien. On se sépare en plus petits groupes et on s’engouffre dans la bouche grande ouverte de cette caverne géante. Haute de ses 15m et presque toute aussi large, elle avale nos minuscules silhouettes dans ses ténèbres. Quelques faisceaux lumineux émanants d’une embouchure dans le plafond se reflètent sur les parois minérales et sur une piscine souterraine pour créer une atmosphère mystérieuse, presque trop parfaite, mais il ne se passe pas quelques minutes, que nous sommes déjà plongés dans l’obscurité totale.

C’est les jambes dans l’eau que nous devons traverser les quelques 400m de cette grotte ténébreuse. un faux pas, et on se retrouve immergés jusqu’au cou dans l’eau glaciale qui coule à travers cette cavité profonde. Mike doit se tenir en équilibre comme un pro les bras dans les airs pour protéger notre appareil photo fragile qu’on n’a pas pu s’empêcher de traîner ici malgré sa non étanchéité. Des milliers de chauves-souris ont élus domicile dans les parois de cette antre sinistre et humide. Plongés dans cette noirceur opaque, on peut juste entendre les battements d’ailes et les gazouillements angoissants de ces mammifères vampires. Après 30 minutes, nous commençons à apercevoir la lumière au bout du tunnel, une vision rassurante on va se l’avouer.

à l'entrée de la grotte millenium cave
à l'entrée de la grotte millenium cave
team millenium cave
à l'intérieur de la grotte millenium cave
vanuatu-santo-millennium-cave-07602
lumière dans la noirceur de la grotte millenium cave
à l'intérieur de la grotte du millenium cave
lumière dans la noirceur de la grotte millenium cave
lumière dans la noirceur de la grotte millenium cave
À l'intérieur de la grotte millenium cave
À l'intérieur de la grotte millenium cave
à l'intérieur de la grotte millenium cave
À l'intérieur de la grotte millenium cave
à la sortie de la grotte millenium cave
À l'intérieur de la grotte millenium cave
à la sortie de la grotte du millenium cave
à la sortie de la grotte millenium cave
à la sortie de la grotte du millenium cave
À la sortie de la grotte millenium cave

À l’autre bout de la montagne, on prend place en face de l’embouchure de la grotte sur les rives d’un ruisseau pour une pause lunch de groupe, pendant laquelle chacun revit son aventure en relatant ses sentiments dans cet environnement hostile qui nous a démunis de tous nos sens pendant un bref instant. Il est temps de se séparer de notre appareil photo et de passer à la Go Pro pour la prochaine section de l’expédition qu’on passe presque entièrement dans l’eau. Nos ventres pleins mais nos vêtements toujours mouillés, on continue notre randonnée pédestre aux sons rythmés des « Squish Squish » de nos bottes détrempées. Ça tombe bien, on va faire du canyoning le long du lit de la rivière en alternant escalade de rochers, rappels athlétiques à l’aide d’ancrages naturels ou de mousquetons et cordes placés stratégiquement au préalable par l’équipe du Millenium Cave, puis sauts rafraîchissants dans la rivière. Ça, ça réveille!

cannyoning millenium cave
canyoning autour de millenium cave
canyoning autour de millenium cave
cannyoning millenium cave
cannyoning millenium cave
cannyoning millenium cave
cannyoning millenium cave

Mais la meilleure partie de toute l’expédition reste indéniablement la nage en eau vive. Après 30 minutes de canyoning, on plonge dans la rivière et on se laisse emporter par le courant en traversant des passages spectaculaires entre les parois stratifiées du canyon, une pause bien méritée pour nos muscles engourdis, et un pur plaisir pour les yeux. À plusieurs endroits, des cascades jaillissent des flancs de la montagne pour se déverser avec force dans la rivière. Nous en profitons pour nous offrir une petite séance de massothérapie gratuite sous ces gros jets d’eau naturels.

Plus loin, un promontoire rocheux sur la falaise permet aux plus intrépides de sauter de plusieurs mètres de haut dans cette eau translucide naturellement filtrée. Notre guide s’arrête un moment dans un petit couloir pour nourrir des poissons d’eau douce bien dodus, qui semblaient s’attendre à ce festin. Les gorges entaillées en terrains calcaires sont de plus en plus étroites et brillent de toutes les couleurs avec les reflets de la lumière sur l’eau. Peu importe la beauté des photos, elles ne rendent pas justice à la splendeur de cet endroit sauvage.

Cette randonnée aquatique est une première pour nous et on se sent retomber en enfance alors qu’on flotte paisiblement dans le courant en se tenant la main, entourés de cette nature brute, dont l’esthétique est tellement parfaite qu’on dirait qu’elle est directement tirée d’un set de film d’Indiana Jones. Wiiiiiii!

Nager dans la rivière après l'exploration de la grotte millenium cave
Nager dans la rivière après l'exploration de la grotte millenium cave
cannyoning millenium cave

Le soleil se fait très timide, et après 45 minutes de nage dans cette eau fraîche déferlante, nous sommes frigorifiés jusqu’aux os. Le chemin du retour est plutôt ardu alors qu’on doit escalader plusieurs échelles en bois clouées au flanc de la falaise, les vêtements humides collés à nos corps grelottants. Disons que l’exercice réchauffe. De retour au village de Vunaspef, nous sommes récompensés par des plats colorés de fruits exotiques, du bon café et une infusion de citronnelle naturelle bien chaude. Ça fait bien plaisir.

infusion de citronelle

Le verdict

L’expédition du Millenium Cave est un MUST pour tous les coeurs intrépides en passage à Santo (déconseillée aux petites natures). Nous avons été touchés par la fierté, la générosité et le professionnalisme des membres de cette petite communauté qui, selon nous, est un modèle à suivre pour d’autres communautés rurales du Vanuatu. Au lieu de se faire piller leur terre par les grosses entreprises d’outre-mer contre de bien maigres rémunérations, ils ont décidés d’en faire une destination touristique lucrative qui contribue à la richesse de la région et de ses gens, et ça, c’est le genre d’initiative louable que nous, touristes, se devons d’encourager.

Infos pratiques

  • L’île de Espiritu Santo, Santo pour les intimes est accessible à partir de Efate, l’île principale du Vanuatu, à bord d’un vol journalier d’Air Vanuatu. Il est aussi possible de voler vers Santo directement à partir de Brisbane en Australie tous les dimanche avec Air Vanuatu
  • Si vous voulez faire la randonnée du Millenium Cave, vérifier la météo à l’avance car en cas de forte pluie, la grotte est inondée et devient donc inaccessible. Et si vous ne traversez pas la grotte, vous ratez également la séance de canyoning et de flottaison dans la rivière qui sont des incontournables.
  • Emmenez des vêtements secs de rechange à laisser au village pour vous faufiler dedans dès votre retour, pour éviter d’attraper la crève comme moi.
  • Emportez des chaussures de trek solides, anti-dérapantes et résistantes à l’eau.
  • Amusez-vous comme des petits fous !

Ou loger à Luganville ?

  • Il y a plusieurs hôtels et résidence de luxe qui vous isolent de la vie et il y a aussi les petites auberges et maison d’hôte tenus par les locaux qui vous mettent au centre de la vie à Santo. Nous sommes restés au Tropicana Backpackers Motel à quelques minutes à pied du marché local de Luganville. Kenneth, le proprio et le gérant nous a traité comme sa propre famille. Voici mon review sur Tripadvisor.

Bon vent !