« Dernière frontière des Amériques, la Terre de feu ré-interprète à sa façon la cohabitation fragile entre les hommes et les éléments. C’est un territoire sublime ou les océans s’arrachent les derniers fragments du continent américain ». C’est si bien décrit, je ne peux pas faire mieux.

Le parc national le plus austral de l’argentine, « Tierra del Fuego » (la terre de feu) est seulement à quelques kilomètres de la petite ville d’Ushuaia, la fin du monde. Les entiers sont bien définis, et il y a des itinéraires pour les novices comme pour les plus aguerris des trekkers. C’est notre première randonnée du voyage autour du monde et une qui va rester gravée dans nos mémoires tellement les paysages de cette contrée lointaine sont époustouflants. Nous sommes chanceux de pouvoir découvrir la faune et la flore unique de ce territoire montagneux sub-antarctique. On traverse des forêts vierges, des sous-bois désertiques, des plages donnant sur le canal Beagle avec comme toile de fond les reliefs des dernières chaines de montagnes du continent. On observe aussi quelques curieux habitants comme les renards de Magellan, les loutres de Chili et toutes sortes d’oiseaux. Ça nous donne juste envie d’en faire plus, et plus, et plus et plus encore …

DSC02293
DSC02370_HDR
DSC02349
DSC02311
DSC02290
DSC02280
DSC02312
DSC02324
DSC02328
DSC02343